Southwest Airlines obligée de cesser ses activités dans l’aéroport de Newark à cause des Boeing 737 Max cloués au sol

Les deux accidents mortels impliquant le nouveau modèle d’avion de Boeing, le 737 Max, ont eu des conséquences sur l’agenda de nombreuses compagnies aériennes partout dans le monde. Aux États-Unis, une des compagnies à être affectées par la suspension des vols des 737 Max est Southwest Airlines.

Cette dernière a en effet annoncé récemment qu’elle allait cesser ses activités à l’aéroport international de Newark dans le New Jersey.

Crédits Pixabay

Après des mois d’annulation de vols et de reprogrammation, le PDG de Southwest Airlines, Gary C. Kelly a rendu publique cette décision lors du rapport financier de l’entreprise pour le second trimestre de 2019. Selon lui, les résultats ont été en dessous de ce qu’ils avaient espéré, et il a ajouté que c’était surtout la conséquence de la suspension des 737 Max.

Southwest Airlines compte dans sa flotte un total de 30 avions 737 Max dont la suspension  a obligé la société à faire des ajustements de calendrier jusqu’en janvier 2020.

Plusieurs postes affectés

Un porte-parole de la compagnie aérienne a indiqué que l’arrêt des services au niveau de l’aéroport de Newark se fera le 3 novembre prochain. Ce changement au sein de l’entreprise aura des conséquences sur  les employés qui y sont en poste.

D’après les informations, 125 travailleurs stationnés à Newark seront affectés par la décision. Cependant, la compagnie a indiqué qu’elle était prête à offrir de nouvelles opportunités à ces employés.

La solution proposée par l’entreprise

Un porte-parole de Southwest Airlines a déclaré que prendre cette décision de se retirer de l’aéroport de Newark n’a pas été facile. Cependant, d’après lui, il faut avant tout optimiser les ressources pour pouvoir répondre à toutes les demandes des autres marchés.

Ainsi, les employés de Newark se verront offrir une position à l’aéroport LaGuardia de New York. Ils pourront aussi briguer d’autres postes au sein du réseau de Southwest. En ce qui concerne le futur, la compagnie a indiqué qu’elle ne pense pas encore à cesser ses services dans d’autres aéroports, mais préfère pour l’instant se concentrer sur le cas de Newark.

Jusqu’à présent, on ne sait pas encore clairement quand les 737 Max de Boeing pourront recommencer à voler. Pendant ce temps, les compagnies aériennes ne peuvent qu’annuler des vols ou les reprogrammer selon la disponibilité des autres avions de leur flotte.