La drôle d’idée de SpaceX pour le lancement de ses fusées

Elon Musk n’a jamais caché son envie de coloniser d’autres planètes. De ce fait, le milliardaire sud-africain souhaite faciliter l’accès aux voyages spatiaux. À terme, il espère que les projets sur lesquels il travaille à travers sa société SpaceX permettent à l’Homme de devenir une « espèce interplanétaire. »

Dans les années à venir, le patron de SpaceX prévoit d’organiser des voyages à destination de Mars et de la Lune. Elon Musk compte sur la fusée Starship pour concrétiser ses plans. La prochaine étape pour le milliardaire est de construire des ports spatiaux sur la mer. Il estime que cela facilitera le lancement et l’atterrissage de ses fusées.

Une panache de fumée lors du lancement dune roquette
Photo SpaceX. Crédits PIxabay

Récemment, on a appris grâce au site Universe Today qu’il avait acheté deux anciennes plateformes pétrolières pour construire ces fameux ports spatiaux.

Phobos et Deimos

Ces deux plateformes pétrolières se trouvent au large de Brownsville, au Texas (Etats-Unis). Cette ville est connue pour abriter le centre de construction de la fusée Starship. Elon Musk aurait décidé de les appeler Phobos et Deimos, en hommage aux dieux grecs de la terreur et de la peur.

Il n’a pas perdu de temps après cette acquisition. En effet, ces plateformes pétrolières font déjà l’objet de travaux de reconstruction. Elles seront aménagées pour accueillir les futurs ports spatiaux de SpaceX.

A lire aussi : La nouvelle idée folle de SpaceX

Des plateformes pétrolières très couteuses

Comme vous pouvez vous en douter, le prix de ces anciennes plateformes pétrolières n’est pas donné. D’après le site CNBC, chacune d’elles vaudrait 3,5 millions de dollars. Le bruit courait depuis quelque temps sur le fait qu’Elon Musk souhaitait construire des ports spatiaux sur d’anciennes plateformes pétrolières. C’est une offre d’emploi publiée sur le site officiel de SpaceX qui a mis la puce à l’oreille des internautes.

La société spatiale cherchait à recruter des opérateurs de grue offshore, des électriciens et des ingénieurs basés à Brownsville. Lorsque les rumeurs ont commencé à circuler à ce sujet, Elon Musk a confirmé la nouvelle sur Twitter, son réseau social de prédilection. Il en a profité pour présenter certains des avantages de ces ports spatiaux.

« SpaceX construit des ports spatiaux flottants pour Mars, la Lune et les voyages hypersoniques à travers la Terre. Nous devons être assez éloignés pour ne pas déranger les zones habitées. »

A lire aussi : Nouveau test pour le Starship de SpaceX

La localisation de ces ports spatiaux mettrait aussi la population locale à l’abri des répercussions des accidents qui pourraient survenir lors du lancement ou de l’atterrissage des fusées.

Mots-clés spacex