SpaceX a repoussé le lancement de ses satellites au 21 février

SpaceX a retardé le lancement de sa Falcon 9 au plus tôt le mercredi 21 février 2018.

Cela a été décidé pour permettre de faire correctement les vérifications finales du cône de nez amélioré de la fusée qui devait être lancée le dimanche 18 février 2018 de la base aérienne de Vandenberg, en Californie. Elle devait envoyer en orbite les premiers satellites à large bande Starlink de SpaceX et le satellite d’imagerie radar Paz pour l’Espagne.

spacex

La mission avait déjà été retardée de 24 heures, dans un premier temps, pour permettre de faire des vérifications supplémentaires. Samedi dernier, les représentants de SpaceX ont annoncé que plus de temps était nécessaire pour les vérifications finales du carénage amélioré de la charge utile de la fusée. Cela concerne notamment le cône en forme de coquillage au sommet de la fusée qui protège sa charge utile en vol.

Une fois de plus, SpaceX aborde ce projet avec une optique très professionnel et sans l’extravagance habituelle de son PDG, Elon Musk.

Le lancement de Falcon 9 retardé une fois de plus

« L’équipe de Vandenberg prend plus de temps pour effectuer les dernières vérifications du carénage amélioré. » ont écrit les représentants de SpaceX sur Twitter. « La charge utile et le véhicule sont restés en bon état en raison des exigences de la mission, qui vise maintenant le lancement de la ZAP le 21 février. » La start-up a mis à jour ses carénages de charge utile dans le cadre d’un projet de récupération et de réutilisation de ces composants.

Elon Musk a déclaré que les carénages coûtaient à eux seuls environ 5 millions de dollars, donc la possibilité de les réutiliser pourrait représenter une économie substantielle. Ce projet de « récupération » ne concerne pas uniquement les carénages mais la fusée dans son ensemble. SpaceX a donc tenu à prendre son temps afin de s’assurer que la fusée soit réellement réutilisable.

Petit rappel sur la mission du Falcon 9 et le projet Starlink

Falcon 9 enverra les premiers satellites à large bande Starlink de SpaceX et le satellite d’imagerie radar Paz de l’Espagne en orbite.

Ce satellite espagnol a été construit par Airbus pour la société espagnole hisdeSAT et sera utilisé à des fins militaires et civiles. L’engin sera lancé sur une orbite circulaire de 514 km.

Quant aux satellites Starlink, ils visent à fournir un accès Internet à faible coût à l’échelle mondiale. SpaceX va lancer deux satellites prototypes, appelés Microsat 2a et Microsat 2b, dans le cadre de sa constellation de satellites à large bande Starlink. La marque a gardé secrets beaucoup de détails sur Starlink mais la société prévoit de mettre en orbite des milliers de satellites de communication.

Mots-clés spacex