SpaceX a réussi à ramener une fusée sur la terre ferme !

C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour Elon Musk. Après des années de recherche et des millions de dollars investis dans le projet, SpaceX est effectivement parvenu à ramener une fusée sur la terre ferme. Il s’agit d’une grande première pour l’entreprise américaine et cet exploit pourrait changer beaucoup de choses dans les années qui viennent.

Certains d’entre vous le savent sans doute mais une fusée se compose de plusieurs étages distincts. Le lanceur est le premier de la liste et il joue un rôle capital puisqu’il permet à l’engin de quitter l’atmosphère terrestre.

Fusée réutilisable SpaceX

SpaceX est parvenu à récupérer le lanceur d’une fusée.

Lorsqu’il a accompli sa mission, il se détache de la fusée et il passe ainsi le relai à l’étage suivant.

Elon Musk travaille depuis plusieurs années sur un lanceur réutilisable

Cela ne devrait pas vous surprendre mais les lanceurs coûtent extrêmement cher à produire et c’est précisément ce qui a poussé SpaceX à travailler sur un nouveau modèle réutilisable.

L’idée est assez simple à la base car il s’agit tout bonnement de récupérer le premier étage en le faisant atterrir sur la terre ferme.

L’entreprise travaille depuis un moment sur un lanceur réutilisable mais il aura fallu attendre la fin de ce mois de décembre pour qu’elle parvienne à ses fins.

En début de semaine, SpaceX a effectivement réussi à ramener sur la terme ferme le premier étage d’une fusée Falcon 9 et à le poser droit, à l’endroit prévu.

Le lanceur en question fait environ 48 mètres de haut et il est monté à 200 km d’altitude pour larguer un module contenant 11 microsatellites de communication appartenant à la société Orbcomm.

Le lanceur est monté à 200 km d’altitude avant de revenir sur la terre ferme

Il est ensuite retombé vers le sol et il a rallumé ses moteurs pour se poser en douceur à l’endroit prévu par les ingénieurs. En tout, son vol a durée pas moins de 11 minutes et Elon Musk a évidemment eu beaucoup de mal à contenir sa joie. Il a même été jusqu’à déclarer qu’il s’agissait « d’un moment révolutionnaire ».

SpaceX n’est pas la seule société à travailler sur des lanceurs réutilisables. Jeff Bezos et Blue Origin s’intéressent de près au sujet eux aussi et ils ont réussi la même prouesse le mois dernier.

Les choses étaient cependant un peu différentes cette fois car la fusée était beaucoup plus petite et elle n’était pas monté au delà des 100 km d’altitude.

Or ici, il s’agissait d’un lancement commercial, et non d’un simple essai.

Maintenant, la question qui se pose, c’est évidemment de savoir si ce lanceur sera capable de voler de nouveau et, surtout, combien coûtera sa réhabilitation. Il faudra attendre encore un peu avant de la savoir.

Notons pour finir que Airbus DS travaille lui aussi sur une solution du même type, une solution baptisée « Adeline ». Elle est censée pouvoir être adaptée à n’importe quel lanceur mais les premiers tests ne seront pas menés avant plusieurs années.

En attendant, Elon Musk vient de remporter une sacrée victoire.