SpaceX a réussi pour la sixième fois à faire atterrir une de ses fusées

SpaceX est dans une veine folle en ce moment. Preuve en est, l’entreprise américaine a réussi à récupérer dimanche dernier le premier étage de son lanceur après son lancement. Magnifique, d’autant que l’appareil a réussi à atterrir sur une barge autonome située en plein milieu de l’océan Atlantique, à environ 600 kilomètres du pas de tir de Cap Canaveral. Belle prouesse.

L’opération s’est donc déroulée dimanche dernier, à 1h26. Un lanceur Falcon 9 a décollé de la Floride avec à son bord un satellite de communication du nom de JCST-16.

Lancement SpaceX

SpaceX a encore récupéré le premier étage d’une de ses fusées.

Ce satellite aura la délicate mission d’améliorer les services de distribution de vidéos et de transferts de données en Asie, en Russie, en Océanie, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord.

Falcon 9 a décollé de Cap Canaveral dimanche dernier

Falcon 9 a donc filé droit vers le ciel afin de placer l’appareil dans l’orbite de notre belle planète. Le premier étage du lanceur s’est décroché pendant l’opération, pour retomber vers l’Atlantique.

Neuf minutes après avoir quitté la terre ferme, cet étage s’est donc posé sur une barge mobile et autonome située en plein coeur de l’océan Atlantique, à environ 600 kilomètres de la Floride. L’opération s’est déroulée sans encombre, exactement comme l’avaient prévu les ingénieurs en charge de la mission.

C’est la sixième fois que SpaceX réussi à récupérer le premier étage de sa fusée après l’avoir lancée en direction de l’espace. Jusqu’à présent, la firme américaine a réussi à le faire atterrir deux fois sur la terre ferme et quatre fois sur une barge flottant sur l’océan.

Si l’entreprise s’est lancée dans cette aventure, ce n’est pas tout à fait par hasard. Elle espère en effet réduire les coûts de ses lancements afin de rendre l’espace plus accessible aux états mais également aux sociétés privées.

SpaceX souhaite rendre l’espace plus accessible

Accessoirement, cela lui permettra aussi de proposer des prix bien plus attractifs que ceux de ses principaux concurrents.

Pour le moment, SpaceX n’a pas réutilisé les lanceurs récupérés mais Elon Musk et ses collaborateurs envisagent de le faire avant la fin de l’année. D’après les informations dont on dispose, le premier lanceur réutilisé devrait être celui qui a acheminé une capsule Dragon à la Station Spatiale Internationale (ISS) en avril dernier.

Rien n’est cependant gravé dans la roche et tout peut encore changer. Il faut d’ailleurs rappeler que le coût de production du lanceur de SpaceX atteint les 60 millions de dollars. L’entreprise n’a malheureusement pas encore communiqué sur le coût des opérations réalisées pour la remise à niveau de l’étage de sa fusée.

Mots-clés espacespacex