SpaceX : la firme produit des masques de protection et du gel hydroalcoolique pour combattre le Covid-19

Pour marquer son soutien dans la lutte contre le coronavirus, SpaceX s’est lancé dans la fabrication de gel hydroalcoolique et de masques de protection. L’entreprise leader dans le domaine de l’astronautique et du vol spatial a révélé son projet dans un mémo interne rapporté par CNBC.

Une collecte volontaire de sang est également au programme et s’opérera dans le siège social de la société située en Californie.

Crédits Pixabay

Quelques semaines plus tôt, Elon Musk, PDG de SpaceX, avait minimisé l’impact de cette pandémie. Il avait alors affirmé qu’il y avait plus de risque de mourir d’un accident de voiture que de succomber au Covid-19. En obligeant ses employés à travailler malgré la menace, deux des salariés de SpaceX ont été dépistés positifs et une douzaine d’autres se trouvent actuellement en quarantaine. La décision de SpaceX est donc la réaction logique face aux évènements de ces dernières semaines.

Le week-end dernier, SpaceX a déjà un fait un don de 75 masques et de 100 combinaisons de protection Tyvek au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles.

Des mesures intensifiées contre le coronavirus

D’après l’email envoyé aux employés de la société, les gels hydroalcooliques et les masques de protection fabriqués par les ingénieurs de SpaceX sont conformes aux directives du CDC. Les équipes qui ont participé à la production de ces accessoires médicaux sont composées d’ingénieurs en matériaux, d’ingénieurs d’installation et de membres des départements santé et sécurité.

Fortement motivée à lutter contre la pandémie, l’entreprise a fait part d’autres mesures destinées à aider les employés pendant la crise. Ainsi, aussi longtemps que l’état d’urgence sanitaire perdurera, les points de vente de nourritures dans les sites de SpaceX réduiront de moitié leurs prix. Par ailleurs, afin de minimiser les risques de transmission du virus, les employés payés à l’heure pourront désormais pointer en scannant leurs badges et non plus leurs empreintes digitales.

Musk s’engage entièrement dans la lutte contre la pandémie

SpaceX n’est pas la seule entreprise dirigée par Elon Musk, il est également à la tête du géant de la construction de véhicules électriques, Tesla. Ce dernier a alors récemment fait l’acquisition de 1 000 ventilateurs en provenance de Chine et envisage d’offrir ces matériels à l’État de Californie.

D’autre part, le constructeur automobile a fait don de 50 000 unités de masques chirurgicaux de type N95 au Centre Médical de l’Université de Washington. Entre temps, il a également signé un accord de partenariat avec l’entreprise d’appareils médicaux Medtronic afin de développer des ventilateurs. Ces instruments seront offerts pour pallier à la pénurie dans les hôpitaux.

Dans un post sur Twitter, Musk a assuré qu’il ouvrira dès que possible la Gigafactory Tesla de l’État de New York pour produire ses propres ventilateurs.