SpaceX : le Falcon 9 a réussi son tout premier atterrissage sur la côte ouest américaine

SpaceX a lancé sa fusée Falcon 9 dans le cadre de la mission SAOCOM 1A le soir du 7 octobre dernier. Si le vol a été une réussite, le retour de l’appareil sur Terre représente également une petite victoire pour la compagnie spatiale privée. Lancée depuis la base aérienne Vandenberg en Californie, la fusée a atterri sur la côte ouest des États-Unis quelques minutes plus tard.

Il faut savoir que c’est la première fois qu’un lanceur de la société spatiale américaine réussit un atterrissage au large de la côte ouest des États-Unis. Jusqu’ici, les atterrissages se sont toujours passés sur la côte est du pays de l’Oncle Sam.

SpaceX Falcon Heavy

Une vidéo en direct du lancement de la fusée a été partagée sur le site officiel de SpaceX, mais aussi sur sa chaîne YouTube.

Que sait-on sur cette fameuse mission SAOCOM 1A ?

La mission SAOCOM 1A consistait à déployer un satellite du même nom dans l’espace. Ladite mission a été effectuée par SpaceX pour le compte de l’agence spatiale argentine, la Comisión Nacional de Actividades Espaciales ou CONAE.

Un autre lancement est prévu pour bientôt, toujours dans le but d’envoyer un satellite – cette fois-ci le SAOCOM 1B – en orbite autour de la Terre.

De son côté, SpaceX en a profité pour tenter de nouvelles approches d’atterrissage. La société a aménagé une zone d’atterrissage spéciale à Vandenberg, non loin du site de lancement. Elle espère pouvoir y récupérer le premier étage de sa fusée au lieu de la faire atterrir au large des côtes américaines.

Le 17e lancement de l’année pour SpaceX

Pour SpaceX, la mission SAOCOM 1A n’est autre que son 17e lancement pour cette année 2018. Si la prochaine mission SAOCOM se fait cette année alors, la compagnie spatiale d’Elon Musk pourra se targuer d’égaler les 18 lancements réalisés l’an dernier. Depuis le temps, on peut dire que la société du fantasque personnage a parcouru du chemin.

Ceux qui ont suivi son parcours depuis le début se souviennent sûrement de ses tentatives de lancement du Falcon 1 il y a plus de dix ans de cela. A cette époque, SpaceX ne disposait pas encore de son propre site pour lancer ses missions, ayant essuyé un refus de la part des responsables de Vandenberg. Aujourd’hui, non seulement la compagnie peut utiliser la base californienne mais elle a également construit sa propre zone d’atterrissage sur l’ancien site du Space Launch Complex 4W.

Mots-clés spacex