SpaceX livre un cargo spécial à l’ISS

Les astronautes de la station spatiale internationale ont reçu un colis atypique de la part de SpaceX le 2 juillet 2018. La capsule Dragon pesait environ 2700 kilogrammes et contenait un robot, de la crème glacée, des myrtilles et des souris brunes.

Le cargo a atteint l’ISS trois jours après le lancement de Falcon 9 au Cape Caniveral, en Floride, le 29 juin 2018.

C’est Rick Arnold, l’astronaute de la station, qui a réceptionné la capsule en utilisant un gigantesque bras mécanique. La sonde volait alors au-dessus du Québec, au Canada. C’est la première fois que l’ISS reçoit à son bord un robot doté de l’intelligence artificielle. Le robot, appelé Cimon, est légèrement plus grand qu’un ballon de basketball.

Il appartient à l’agence spatiale allemande et a pour mission d’assister l’astronaute allemand Alexander Gerst dans ses recherches scientifiques.

Dragon reviendra sur Terre dans un mois

La capsule contenait aussi des souris qui seront utilisées pour étudier les bactéries intestinales. Quant à la crème glacée, les myrtilles et le café, ils sont destinés aux astronautes de la station spatiale internationale. Dragon sera attaché durant environ un mois à la station spatiale.

La capsule reviendra ensuite sur Terre lestée de plus de 1500 kilos de résultats de recherche. Parmi ces derniers se trouveront les données relatives à une recherche sur le séquençage d’ADN dans l’espace ainsi que sur l’angiographie afin de mieux comprendre le fonctionnement des parois des vaisseaux sanguins et des cellules endothéliales.

Le trentième cargo réceptionné par l’ISS

Rick Arnold a déclaré à Mission Control Center quelques minutes après avoir réceptionné la capsule qu’il s’agissait du trentième vaisseau cargo capturé par le bras robot de la station spatiale. Il a également annoncé que les prochaines semaines seront très excitantes du fait que plusieurs expériences intéressantes seront menées.

Du côté de Cimon, le robot doté d’IA et d’un visage humain un peu effrayant, celui-ci sera constamment mis à jour par IBM. Cela lui permettra entre autres d’accroître de plus en plus son intelligence et de mener à bien son rôle d’assistant dans les expériences menées par Alexander Gerst.

Selon Arnold, la station spatiale internationale recevra sans doute plus de cargos dans les mois et les années à venir.