SpaceX / NASA : Et la capsule Dragon devint Resilience

Le 31 octobre prochain, la mission Crew-1 prendra son envol vers la Station spatiale internationale. À son bord, trois astronautes de la NASA, à savoir, Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker. Ils seront accompagnés de Soichi Noguchi un astronaute de la JAXA.

Le 29 septembre dernier, à moins d’un mois de ce grand moment, Hopkins a annoncé que lui et son équipe ont rebaptisé la capsule Resilience. Si vous avez bien suivi les informations, jusqu’à il y a peu, la capsule spatiale de SpaceX était encore appelée Dragon. Mais après la réussite des phases de test, il est peut-être temps qu’une nouvelle appellation lui soit accordée.

Crédits Pixabay

Justement, ce nouveau nom refléterait bien l’état d’esprit actuel de la NASA, de SpaceX ainsi que celui de l’équipage. En effet, malgré la crise économique et les divers problèmes que cette pandémie de COVID-19 a engendrés, il faut résister et continuer d’avancer.

Pour coller parfaitement avec ce qui se passe actuellement

Pour ce nouveau nom, Resilience, les astronautes ont ainsi choisi de mettre le présent en avant. Et comme le souligne Hopkins, la possibilité de renommer l’appareil grâce auquel ils iront sur l’ISS est une grande chance. Selon lui, l’appellation Resilience est parfaite.

En effet, malgré les coups durs de cette année, avec la pandémie et toutes ses conséquences, la NASA, SpaceX et le reste du monde font preuve de résilience. D’ailleurs, sans cette résistance et cette détermination, la mission Crew-1 n’aurait pas été programmée.

Fort de cet état d’esprit, Michael Hopkins et son équipe embarqueront donc à bord de la capsule Resilience le 31 octobre 2020. Le décollage sera effectué depuis le complexe de lancement 39 du Kennedy Space Center (Floride) à 6 h 40 GMT.

À lire aussi : SpaceX devient prestataire attitré de l’US Air Force

Resilience, un nom qui est ressorti du lot

D’après les déclarations d’Hopkins, au départ, de nombreux noms ont rempli un tableau blanc. L’équipage a ensuite procédé au tri, réduisant au fur et à mesure la liste. Enfin, après un choix difficile entre 3 noms, Hopkins et ses coéquipiers ont opté pour Resilience.

Que ce soit pour l’état d’esprit de la NASA et de SpaceX, ou pour le logo de la mission Crew-1, le nom Resilience matchait parfaitement. D’ailleurs, cette mission symbolique sera dédiée à tous ceux qui y ont contribué. Et comme Hopkins l’a indiqué, toute l’équipe a fait preuve de résilience.

À lire aussi : SpaceX, un nouveau test mené avec brio

Mots-clés NASAspacex