SpaceX a installé des toilettes dans la capsule Crew Dragon

Le 27 mai 2020, Bob Behnken et Doug Hurley, deux astronautes de la NASA, devaient embarquer à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX dans le cadre du vol d’essai Demo-2, à destination de la Station spatiale internationale (ISS). La société spatiale d’Elon Musk a profité de cette mission pour inaugurer les toilettes de Crew Dragon.

Étant donné que l’arrivée des astronautes à bord de l’ISS était prévue pour le 28 mai 2020, SpaceX a dû équiper sa capsule de toilettes, au cas où Bob Behnken et Doug Hurley auraient une envie pressante.

Crédits Pixabay

Après avoir pris connaissance de l’existence de ces toilettes, les gens ont commencé à s’interroger sur leur fonctionnement. Un article publié le 26 mai 2020 par le site Space.com répond, partiellement, à cette question.

Des astronautes qui préfèrent se retenir

Les toilettes de la capsule Crew Dragon suscitent l’intérêt de nombreuses personnes. Doug Hurley est prêt à nous livrer leurs secrets, mais seulement une fois qu’il sera revenu de sa mission. « Nous vous ferons savoir comment ça marche. Nous le dirons quand nous reviendrons. » a-t-il déclaré.

Garrett Reisman, un ancien astronaute de la NASA, a laissé entendre que ces toilettes pourraient ne pas servir à grand-chose. Selon lui, il arrive que les astronautes décident de se retenir, car les toilettes équipant ce genre de capsules ne sont pas connues pour leur confort.

La NASA travaille sur des toilettes plus confortables

À en croire Garrett Reisman, faire sa commission dans l’espace ne serait pas des plus évidents.

« D’après mon expérience personnelle, et en me basant sur les données collectées par la NASA – c’est un peu comme partir en camping, dans le sens où, pendant les 24 premières heures, votre corps s’arrête un peu au niveau digestif. Donc je suppose qu’il n’y aura pas beaucoup de grosses  commissions à bord du Dragon. »

Même si actuellement, les toilettes spatiales sont encore assez inconfortables, les astronautes peuvent être reconnaissants de ne pas avoir subi ce que les membres des missions Apollo ont vécu. Ces derniers devaient uriner dans des « tubes » et déféquer dans des sacs qu’ils devaient ramener sur Terre pour être testés.

Les responsables de la NASA ont déclaré que la prochaine génération de toilettes spatiales devrait être plus performante et confortable.

Mots-clés espacespacex