SpaceX : un nouveau test mené avec brio

L’essai effectué le 3 septembre 2020 sur les vaisseaux Starship SN5 et SN6 s’est soldé par un succès. Les travaux ont été réalisés dans les installations de SpaceX au Texas du Sud, près du village de Boca Chica. Les deux prototypes ont chacun réussi à voler jusqu’à 150 m de haut. Selon les responsables du projet, SpaceX est sur le point de finaliser le futur Starship, en espérant que ce prochain prototype, baptisé « SN8 », atteindra les 20 km d’altitude.

Le lancement se fera depuis la Terre et au sommet d’une gigantesque fusée appelée Super Heavy. Le dispositif sera propulsé par une trentaine de Raptors. Cette puissance lui permettrait de s’élancer vers la Lune et Mars, car la force gravitationnelle de ces planètes est beaucoup plus faible que celle de la Terre.

Un lancement réalisé par SpaceX

Photo de SpaceX – Unsplash

Le moteur Raptors de nouvelle génération va bientôt passer à la mise à feu statique. Pour son envol, le vaisseau fonctionnera avec six Raptors et pourra transporter près de cent personnes vers la Lune, Mars, voire d’autres destinations lointaines.

À lire aussi : Hop, un autre test réussi pour la fusée Starship

SN8 serait prêt dans une semaine

Dans le cadre du programme Artemis, le Starship est l’engin qui sera utilisé pour transporter deux astronautes de la NASA près du pôle Sud lunaire en 2024. Rappelons que l’objectif de la mission est d’établir une présence humaine durable sur et autour de la lune, puis atteindre Mars, avant la fin de cette décennie.

« Le Starship SN8 devrait être terminé dans une semaine environ », a publié sur Twitter le PDG de la société, Elon Musk. Ce serait le temps qu’il faut pour certaines expérimentations protocolaires sur le sol et dans l’atmosphère.

Un milliardaire japonais a déjà fait sa réservation pour le prochain vol

Si tout va bien, l’engin qui accomplira la mission s’envolera vers de nombreuses destinations. En plus, la plupart des équipements de vol spatial seront éliminés progressivement, car toutes les tâches seront confiées à Starship et au Super Heavy.

En dépit du fait que le vaisseau spatial de SpaceX est encore au stade d’essai, un client a déjà fait une réservation pour le lancement prévu en 2023. Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa n’a pas l’intention de manquer le premier voyage vers la lune à bord du véhicule.

À lire aussi : On en sait un peu plus sur le futur port spatial de SpaceX

Mots-clés spacex