SpaceX vous propose de tester Starlink

Le projet Starlink de SpaceX fait parler de lui depuis des mois. La société spatiale d’Elon Musk souhaite envoyer 42 000 satellites en orbite pour offrir une connexion internet haut débit au monde entier, depuis l’espace. À ce jour, ce sont 538 satellites qui ont été placés en orbite basse par SpaceX, dans le cadre de ce projet.

Il y a quelques mois, Elon Musk, le patron de SpaceX, avait testé l’efficacité de ces satellites en les utilisant pour tweeter. Le milliardaire sud-africain avait alors écrit : « J’envoie ce tweet dans l’espace via le satellite Starlink. » À l’issu de ce test, il avait déclaré que la liaison satellitaire n’avait rencontré aucun problème.

Crédits Pixabay

Actuellement, SpaceX demande aux internautes de contribuer au test de la constellation Starlink.

Des tests qui débuteront cet été

Comme le rapporte le site Motherboard, SpaceX a annoncé il y a quelques jours que des tests à destination du public auront bientôt lieu. La société spatiale prévoit d’abord d’organiser des tests bêta privés durant l’été 2020.

« Starlink est conçu pour fournir un accès internet haut débit dans des endroits où l’accès est peu fiable, coûteux ou complètement indisponible. Les tests bêta privés devraient commencer plus tard cet été, suivis des tests bêta publics, en commençant par des latitudes plus élevées. »

À lire aussi : Starlink va être testé par l’armée américaine pendant trois mois

Inscrivez-vous et devenez bêtatesteur pour SpaceX

SpaceX donnera la possibilité aux internautes qui voudraient tester la qualité de la connexion fournie par la constellation de Starlink de devenir bêtatesteur. Pour ce faire, ils devront se rendre sur le site internet du projet. Ils y trouveront un formulaire d’inscription qui leur permettra de recevoir des mises à jour concernant la disponibilité du service et leur éligibilité à devenir bêtatesteur, via leur adresse électronique.

Il faut souligner que Starlink n’a pas pour but de remplacer les fournisseurs traditionnels de service internet. SpaceX ne cible que les zones reculées qui ont une très mauvaise connexion ou qui n’y ont pas du tout accès.

« Je veux être clair, Starlink ne représente pas une menace pour les opérateurs de télécommunications. Starlink prendra la part que les opérateurs ne veulent pas, car nous prévoyons de toucher les clients difficiles à servir à travers le monde. » a expliqué Elon Musk.

La société spatiale promet une connexion internet haut débit avec une latence de moins de 20ms.

À lire aussi : Voilà ce que compte faire Starlink pour rendre ses satellites moins voyants

Mots-clés spacexstarlink