Canon EOS 1200D : les spécifications officielles

Il aura fallu attendre trois années pour voir arriver le successeur du 1100D. Les rumeurs disaient vrai, finalement, et Canon a ainsi présenté durant la nuit son nouveau réflex d’entrée de gamme, soit le 1200D. Et s’il ne révolutionne pas forcément le genre, il apporte un certain nombre d’améliorations notables et, surtout, un nouveau capteur offrant une définition de 18 millions de pixels.

A l’extérieur, pas de gros changements. Sans être aussi compact que le 100D (testé ici), le 1200D reste tout de même peu encombrant et plutôt léger.

Canon EOS 1200D

Sous le capot, et bien on a droit à un capteur de 18 millions de pixels épaulé par une puce DIGIC 4. L’autofocus propose 9 collimateurs, dont un croisé. La sensibilité, pour sa part, est comprise entre 100 et 6 400 ISO, avec un mode étendu à 12 800 ISO. Poussif, le mode rafale n’atteindra que trois images par seconde, et la vitesse de l’obturateur sera comprise entre 1/4000 et 30 secondes.

Si le 1200D sera capable d’enregistrer des vidéos en 1080p, il se contentera malheureusement du son mono et il sera impossible de brancher un microphone externe puisque le boitier n’est pas équipé d’une prise dédiée. Vraiment dommage, surtout quand on sait que le 100D, positionné lui aussi sur l’entrée de gamme, peut parfaitement accepter un microphone externe.

La visée se fera par l’entremise du viseur pentamiroir (95% de couverture, grossissement de 0,8x) ou par l’écran  LCD de 3 pouces, un écran qui ne pourra pas être incliné et qui ne sera pas non plus en mesure de pivoter. Sinon, et bien on pourra compter sur un port pour cartes SD/SDHC/SDXC, sur une sortie mini HDMI, sur un port Micro USB et sur des dimensions plutôt compactes (129,6 x 99,7 x 77,9 mm) pour un poids atteignant les 480 grammes sans objectif.

Prix de la bête ? 449€ avec un EF-S 18-55mm IS II.

Quitte à choisir, je préfère largement le 100D en ce qui me concerne. Et vous ?