Sony A77 II : des images, et des spécifications

Sony a planifié une conférence de presse pour ce 1er mai, une conférence de presse qui commencera dans une petite heure et qui sera l’occasion pour la firme de présenter au moins un nouveau boitier de type réflex, soit l’A77 II, ou A77MII, ou A77 Mark II. Ces quelques lignes ne doivent pas vous apprendre grand chose puisque ce dernier fait parler de lui depuis quelques jours. Cette fois, en revanche, les choses sont un peu différentes car Sony Alpha Rumors est parvenu à obtenir les premières images de la bête. Des images, mais aussi des spécifications techniques.

Le Sony A77 II était censé, à la base, proposer un design inédit et n’ayant rien à voir avec son prédécesseur. Comme en témoignent ces images, il semblerait que ces rumeurs n’étaient pas fondées puisque le boitier ressemble comme deux gouttes d’eau à l’A77. Même lignes, même ergonomie, boutons identiques, Sony a apparemment réutilisé le même moule.

Sony A77 : image 1

Sous le capot, les choses devraient être un peu différentes. Ces informations sont à prendre avec prudence mais l’A77 II pourrait embarquer un capteur Exmor de 24 millions de pixels avec des filtres pour les couleurs primaires. Il est également question d’un processeur BIONZ X, d’une sensibilité comprise entre 50 et 51 200 ISO et d’un mode rafale à 12 images par seconde avec un buffer capable d’accueillir 60 photos au format JPEG. Le tout avec une vitesse d’obturation comprise entre 1/8000 et 3 secondes.

L’autofocus, pour sa part, s’appuierait sur 79 points, dont 15 en croix. Il couvrirait 40% de l’image. La visée se ferait soit par l’intermédiaire de l’écran LCD de 3 pouces (non tactile, 1,2 million de point, capable de pivoter sur trois axes), soit par le viseur électronique intégré (2,3 millions de points). Sinon, et bien le boitier pourrait enregistrer des vidéos en AVCHD 2.0, avec un soupçon de stabilisation électronique derrière.

Point intéressant, le Sony A77 II serait capable de résister à la poussière et à l’humidité. Très pratique pour les vadrouilleurs.

Reste la question du tarif et là, et bien il est question d’un prix de vente fixé à 1 200 euros sans objectif, pour un lancement en juin.