Sony a6000 : les spécifications techniques officielles

Il était attendu et il est enfin là. Sony vient effectivement de présenter le a6000, soit le successeur des NEX-6 et NEX-7. Oui, et autant dire que ce dernier ne manque pas d’arguments, à commencer par un autofocus ultra rapide. Là, d’après le constructeur, l’a6000 serait carrément l’hybride le plus rapide du marché, et il serait même plus réactif que la plupart des réflex du marché.

Le Sony a6000 profite effectivement d’un autofocus à détection de phase et de contraste réparti sur l’intégralité de l’image, pour pas moins de 179 points en détection de phase, et 25 en détection de contraste.

Sony a6000 : image 1

Là dessus, nous avons aussi droit à un capteur APS-C Exmor R de 24 millions de pixels associé à un processeur BIONZ X, soit au même processeur que celui des a7 et a7r. La sensibilité monte jusqu’à 25 600 ISO en mode étendu et le mode rafale atteint la cadence de 11 images par seconde, avec le suivi de l’autofocus. Très impressionnant, et une particularité qui devrait ravir les amateurs de photos de sport.

Résolument connecté, le Sony a6000 embarque une puce WiFi et une puce NFC, il sera donc en mesure de se connecter très rapidement à nos smartphones et à nos tablettes tactiles. Nous pourrons même en prendre le contrôle par l’intermédiaire de l’application mobile dédiée et nous aurons aussi la possibilité de récupérer facilement nos images sans avoir besoin de brancher physiquement l’appareil à notre ordinateur.

Pour la visée, nous pourrons nous appuyer sur le viseur électronique embarqué, un viseur qui offre une définition de 1,4 million de pixels, ou sur l’écran inclinable tactile de 3 pouces (921k points).

L’ergonomie du boitier se rapproche beaucoup de ses prédécesseurs, et donc du NEX-6 et du NEX-7. L’utilisateur pourra s’appuyer sur plusieurs molettes et sur une dizaine de boutons pour prendre le contrôle de son appareil.

Sur le papier, le a6000 semble des plus prometteurs, d’autant qu’il sera proposé, à partir du mois d’avril, à 600 euros sans objectif (ou 800 euros en kit). Et pour ce prix là, c’est sûr, pas mal de gens risquent de se laisser tenter.

Mots-clés sonysony a6000