Voici Sphere-X, le téléscope qui nous permettra peut-être de trouver une vie extraterrestre

La NASA vient de révéler le lancement d’un télescope spatial censé être capable de trouver des indices sur le Big Bang et de découvrir des signes de vie extraterrestre. L’agence spatiale américaine ambitionne que le projet fasse la lumière sur le mystère qui entoure la naissance de l’univers.

Le déploiement de ce nouvel instrument devrait avoir lieu entre juin 2024 et avril 2025. Les plans de conception ont déjà été approuvés par les experts de l’agence.

Un satellite orbitant autour de la Terre
Crédits Pixabay

SphereX (pour Spectro-Photometer for the History of the Universe, Epoch of Reionization and Ices Explorer) est un télescope spatial infrarouge équipé d’un spectrophotomètre. Il est capable de recueillir des données sur plus de 300 millions de galaxies ainsi que sur plus de 100 millions d’étoiles de la Voie lactée.

Ce télescope devrait être le premier à établir une carte spectroscopique de l’univers. Il serait équipé d’un instrument capable de détecter la lumière infrarouge invisible à l’œil humain. Son coût est estimé à environ 242 millions de dollars.

Un outil qui cartographiera l’ensemble du ciel

En seulement deux ans, SphereX cartographiera quatre fois l’ensemble du ciel et créera une carte en 96 bandes de couleurs différentes. Il fournira une énorme base de données sur les étoiles, les galaxies et bien d’autres objets célestes. Les informations recueillies aideront les chercheurs à déterminer la nature de ces objets et leur distance par rapport à la Terre.

Globalement, l’objectif serait de connaitre ce qui s’est passé durant la seconde qui a suivi le Big Bang. Les scientifiques pensent qu’au cours de cet instant, l’espace s’est développé très rapidement. Ce processus hypothétique, appelé « inflation », aurait influencé la répartition de la matière dans le cosmos.

SphereX analysera ainsi les faibles lueurs créées par les galaxies. Les données obtenues permettraient d’en savoir plus sur les mécanismes ayant abouti à la formation des structures depuis les premières étoiles. Toutefois, le plus important serait de trouver des glaces d’eau et des molécules organiques gelées autour des nouvelles étoiles de notre Voie lactée. Ces éléments peuvent être des indices sur une forme de vie qui existe au-delà de la Terre.

« Avec SphereX, c’est comme passer des images en noir et blanc à des images en couleur. »

Allen Farrington, responsable du projet SphereX au Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie

A lire aussi : La NASA a réussi une téléportation quantique longue distance

Une époque où les galaxies étaient rapprochées

La théorie du Big Bang est le modèle cosmologique utilisé par la communauté scientifique pour décrire le début et l’évolution de notre univers.

D’après cette théorie, l’univers était très chaud et très dense avant qu’il ne commence à s’étendre. Ce qui signifie que les galaxies auraient été particulièrement proches les unes des autres, il y a 13,7 milliards d’années. En 1920, le télescope Hubble avait permis de remarquer que la distance entre les galaxies ne cesse d’augmenter partout dans l’univers.

A lire aussi : Finalement, la NASA ne pourra peut-être pas envoyer d’astronautes sur la Lune en 2024

Néanmoins, jusqu’ici, ce modèle reste hypothétique et plusieurs éléments manquent encore au puzzle. SphereX devrait donc nous en dire davantage.