Web

Splendid Bacon, gère ton projet en ligne !

Gérer des projets, c’est pas toujours facile. Et c’est même un métier à part entière. Bien heureusement, pour optimiser son boulot, on trouve des outils franchement très pratiques : les gestionnaires de projet. Même que les meilleurs, ce sont ceux que l’on peut utiliser directement en ligne. Comme Splendid Bacon, un service franchement magnifique, complet et doté d’une ergonomie tellement redoutable que tout le monde, oui tout le monde, peut l’utiliser.

Tout commence bien évidemment par l’éternelle inscription qui vous permettra de définir un profil, certes, mais aussi une organisation. Même chose, il suffit d’indiquer les adresses mail de vos collaborateurs dans le champ dédié à cet effet pour les inviter à vous rejoindre. Ensuite, les choses sérieuses commencent puisqu’on va devoir créer un nouveau projet. Et là, deux solutions s’offrent à vous : suivre aveuglément ce que vous propose le service ou le détourner de son usage.

Car à la base, un projet sur Splendid Bacon ne peut pas être détaillé. On balance son nom, ses délais de réalisation, on invite les collaborateurs concernés et cela ne va pas plus loin. C’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Quand on bosse à plusieurs sur un projet, il est préférable d’avoir un calendrier détaillé des tâches qui incombent à chaque personne. Dans ce contexte, plutôt que d’envisager un projet comme un simple projet, on va pouvoir en faire une tâche. Il suffira alors de décomposer votre projet en différentes phases pour que le service soit déjà nettement plus intéressant.

D’autant plus qu’il est possible, pour chaque projet (ou chaque tâche) d’accéder à un mur et de balancer des commentaires pour raconter sa vie ou expliquer où on en est. On discute, on échange, c’est rapide, simple et franchement super simple à utiliser. Ensuite, il suffira d’accéder à la timeline du projet pour savoir où ce dernier en est.

Globalement, Splendid Bacon m’a fait pas mal d’effet. On regrettera juste que le service n’aille pas assez loin et qu’il sacrifie finalement ses fonctionnalités au profit de son interface. Proposer un service joli à regarder, c’est une bonne chose, mais encore faut-il que ce dernier soit pleinement fonctionnel.

Via

Mots-clés pratiqueweb