Spotify change l’option de lecture aléatoire pour Adèle

L’album « 30 » d’Adèle fait parler de lui. Rapidement monté en tête des classements sur plusieurs plateformes, il est parti pour battre bien des records. Et plus impressionnant, Spotify, le géant du streaming, a apporté des changements à son mode de lecture aléatoire après une requête de l’artiste.

En effet, la superstar ne souhaite pas que l’on puisse lire de façon aléatoire les titres de son album. Spotify a donc supprimé l’option de sa plateforme pour les pages d’albums.

Les raisons de cette modification

Ce changement a été apparemment motivé par une envie d’agir dans les intérêts des artistes et non des auditeurs. C’est assez rare qu’un changement majeur soit fait sur une plateforme de streaming pour bénéficier uniquement aux créateurs. Après la parution de l’album le vendredi 19 novembre, la star a fait un jour plus tard, une requête sur Tweeter.

En effet, elle indique que l’ordre des chansons d’un album est généralement choisi avec soin. Les artistes essaient souvent de raconter une histoire et le fait d’écouter les titres dans le désordre peut affecter cette structure. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles Adele a demandé à ce que l’option de lecture aléatoire soit retirée de son album.

De façon surprenante, la réponse de Spotify a été des plus inattendues, le service de streaming a en effet répondu très positivement.

L’option aléatoire modifiée

La fonction de lecture aléatoire n’a pas disparu de Spotify. Cependant, elle a été retirée des pages d’album. Ce qui implique qu’il sera impossible que les titres d’un album défilent de façon aléatoire sur Spotify. La seule façon d’activer la lecture aléatoire sera de se rendre dans l’onglet « En cours de Lecture » et d’activer le mode aléatoire.

Il y a une différence très prononcée avec l’ancien fonctionnement de l’interface. La seule manière d’écouter la totalité d’un album en mode aléatoire sera désormais volontaire. C’est une modification pour laquelle Adele remercie le service qui a décidé de mettre pour une fois les souhaits des artistes au premier plan.

L’album d’Adele est bien parti pour être la révélation de l’année et la star a bien le droit de faire quelques petites requêtes. Surtout quand il s’agit d’un débat qui a longtemps fait rage dans le monde de la musique.