Spotify : des comptes bloqués pour avoir téléchargé de la musique

Spotify applique une politique de tolérance zéro quand il est question de piratage et il nous le prouve une nouvelle fois. L’entreprise aurait en effet bloqué plusieurs comptes. Ces derniers sont accusés d’avoir tenté de télécharger de la musique en s’appuyant sur des solutions tierces.

Les services d’écoute musicale en streaming ont largement contribué à rendre la musique plus accessible. Désormais, il suffit d’un abonnement mensuel d’une dizaine d’euros pour accéder à de vastes catalogues.

Le logo de Spotify
Crédits Pixabay

Spotify, comme beaucoup de ses concurrents, propose une fonction permettant à ses usagers de télécharger leur musique. Grâce à cette dernière, ils peuvent ainsi profiter de leurs playlists préférées de partout, même lorsqu’ils sont totalement déconnectés du réseau.

A lire aussi : 10 astuces incontournables pour Spotify

Spotify a bloqué plusieurs comptes

Toutefois, il semble que cette fonction ne soit pas suffisante pour certains utilisateurs et il existe ainsi sur le marché plusieurs solutions permettant de contourner les mesures de protection mises en place par ces services pour convertir et télécharger leur musique.

L’un de ces services s’appelle Audials Music et il ne semble pas très apprécié des équipes de Spotify.

Preuve en est, TorrentFreak rapporte ce matin que plusieurs utilisateurs de ce service ont révélé par le biais de son forum avoir reçu… un courriel salé de la part de Spotify. Un courriel leur indiquant tout simplement que leur compte avait été bloqué suite à un abus :

“Spotify a déterminé que votre compte était impliqué dans une utilisation inappropriée du service Spotify, [utilisation] qui viole les conditions d’utilisation, y compris celle concernant mes téléchargements potentiellement illicites.”

Courriel reçu par certains utilisateurs de Spotify

Ces internautes, bien sûr, avaient tous une chose en commun : ils avaient utilisé Audials Music pour télécharger des pistes distribuées par Spotify et les convertir en fichiers .mp3.

A lire aussi : Spotify va enfin pouvoir stocker de la musique sur votre Apple Watch

La faute à un service de téléchargement

Mais alors, comment Spotify a pu retracer ces utilisateurs ? TorrentFreak avance une hypothèse. Audials Music ne télécharge pas directement les pistes à partir des serveurs de Spotify. En réalité, le service capture le flux audio lu par le biais du service pour le convertir ensuite en .mp3.

Pour éviter que ses utilisateurs doivent écouter toutes les pistes qu’ils souhaitent télécharger, l’outil propose une fonction permettant de lire le contenu diffusé sur Spotify trente fois plus vite.

De son côté, Spotify garde évidemment une trace des activités associées aux comptes des utilisateurs. Techniquement, il peut donc savoir à quelle vitesse est lue la musique qu’ils lancent. Cela expliquerait comment l’entreprise a pu identifier les comptes ne respectant pas ses conditions.

Audials Music, de son côté, semble confirmer ce point. L’entreprise indique en effet que tous les utilisateurs bloqués utilisaient justement cette fonction haute vitesse. Elle déconseille donc aux internautes de l’activer.

Bon, et la légalité, alors ? Pour l’équipe derrière Audials Music, son outil ne contrevient pas à la loi. Du moins pas aux Etats-Unis. L’enregistrement de flux est permis, et c’est donc le partage de ces pistes qui est illégal.

Reste que Spotify, de son côté, interdit cette pratique dans ses conditions d’utilisation. Des conditions que tous les utilisateurs doivent accepter pour pouvoir utiliser son service.

Mots-clés spotify