Samsung Galaxy S5 : il fera peut-être l’impasse sur la stabilisation optique

Le Samsung Galaxy S5 fait couler beaucoup d’encre depuis quelques jours, avec quelques rumeurs intéressantes portant sur ses spécifications techniques ou sur sa date de lancement. C’est toujours un peu pareil, une rumeur chasse l’autre. Cette fois, c’est donc de son capteur, et plus précisément de son objectif dont il est question. Si l’on en croit le très volubile ETNEWS, le Galaxy S5 pourrait effectivement ne pas avoir droit à un système de stabilisation optique. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement qu’il risque de ne pas exceller en capture de photos, et de vidéos.

Tout le monde ne le sait pas forcément mais un stabilisateur d’image est un système capable de compenser les vibrations d’un appareil photo ou même d’un caméscope, et donc d’éviter ce fameux flou qui gâche parfois nos sublimes photos. Il en existe de différentes sortes, forcément, et certains d’entre eux sont directement intégrés aux cailloux de nos réflex.

Stabilisation optique Samsung

Pas de stabilisation optique pour le Samsung Galaxy S5 ?

Dans ce cas, on parle de stabilisation optique. Dingue, non ? Certes, mais vous vous demandez peut-être à quoi ça ressemble, non ? C’est important de se poser les bonnes question. Une stabilisation optique repose en réalité sur une lentille placée au centre de l’objectif, une lentille capable de se décentrer lorsqu’on appuie sur le déclencheur afin d’éviter que notre image soit toute floue, et toute moche.

Sur un objectif de réflex, ce n’est pas forcément très difficile d’intégrer ce genre de lentille, mais il en va tout autrement du cailloux qui équipe nos smartphones. Et pour cause, puisque ce dernier est miniaturisé à l’extrême. Certains constructeurs ont néanmoins fait de gros efforts là dessus et c’est notamment le cas de Nokia, de LG ou de Sony.

Il aurait été assez logique que Samsung en fasse tout autant pour le prochain vaisseau amiral de sa flotte, mais cela pourrait finalement ne pas être le cas.

Pourquoi ? Toute la question est là et, en réalité, la réponse est assez simple : il y a peu de constructeurs capables de produire des stabilisateurs optiques pour les caméras de nos smartphones. Pas assez pour assurer un rendement suffisant pour Samsung, en tout cas. S’ajoute à cela un problème d’épaisseur qui agacerait visiblement le constructeur sud-coréen.

Inutile de préciser que ces bruits de couloir doivent être pris avec la plus extrême des prudences…