Star Wars IX : J.J. Abrams aurait une énorme pression sur les épaules

On le sait, Disney contrôle ses licences d’une main de fer. Qu’il s’agisse de Marvel ou Star Wars, la multinationale a la politique parfois sévère n’accepte que moyennement l’échec. Et cette politique, J.J. Abrams va devoir faire avec ! Le créateur de la série LOST, qui avait notamment réalisé Le Réveil de la Force, septième épisode de Star Wars et premier de la nouvelle franchise, devra s’atteler à la direction du neuvième. Un Star Wars IX que J.J. Abrams devra rentabiliser en le transformant en succès critique/commercial après l’échec de Solo et un Star Wars VIII qui avait énormément divisé les fans…

Autant dire que la pression est énorme pour J.J. Abrams, cinéaste connu pour être un bon faiseur. Il y a donc de fortes chances que Star Wars IX soit plus conventionnel que son grand frère et se rapproche du Réveil de la Force.

JJ Abrams devra relancer Star Wars

C’est Variety qui a dévoilé dans un récent article le rôle précis que devra remplir J.J. Abrams dans la réalisation du dernier épisode de la nouvelle franchise Star Wars.

Une machine à remettre sur les rails pour le cinéaste

C’est Variety qui est à l’origine de cette information : J.J. Abrams devra relancer Star Wars et ce, depuis les échecs critiques et Solo et Les Derniers Jedi. Dans le cas du second cité, les fans ont énormément été divisés et les débats avaient fait rage sur le net à propos de la qualité et pertinence de l’épisode. Rian Johnson, cinéaste de Star Wars 8, s’était imposé comme un auteur fan de l’univers et avait continué à défendre son film des mois entiers sur Twitter.

Mais place désormais au faiseur J.J. Abrams qui devrait diriger un épisode plus conventionnel, à l’image du Réveil de la Force. Le cinéaste a donc une énorme pression sur les épaules, mais devrait, comme à son habitude, gérer à la perfection la machine – sa réputation est d’ailleurs basée sur cette capacité à livrer un produit fini et satisfaisant.

Attendu pour 2019, Star Wars 9 devra donc être un succès à la fois critique et commercial. Une donnée importante pour que Disney puisse continuer à exploiter la franchise et proposer de nouveaux films – tandis que le spin-off sur Boba Fett fût annulé, au grand désespoir des fans.

Crédits Image