Star Wars IX The Rise of Skywalker : une théorie sur Snoke et Palpatine

Star Wars IX The Rise of Skywalker sortira dans toutes les salles obscures en décembre et il marquera une véritable et franche rupture dans la franchise de Lucasfilm. Ce film aura en effet pour mission de conclure la nouvelle trilogie, certes, mais également l’arc consacré aux Skywalkers.

C’est sans doute ce qui explique pourquoi les théories sont aussi nombreuses au sujet de ce film.

Star Wars

Et justement, la dernière en date ne manque pas d’intérêt. Attention en revanche, car la suite de l’article comporte quelques spoilers.

Snoke, il avait tout d’un grand méchant

Snoke était à l’origine très bien parti pour devenir le nouveau super méchant de la trilogie. Il avait en effet tout pour lui : un visage balafré, une forte connexion avec le côté obscur de la Force et une soif de puissance comparable à celle de tous les méchants du cinéma.

Sans compter que le personnage était également entouré d’une véritable aura de mystère quant à ses origines et son identité exacte.

Après la sortie en dalle du Réveil de la Force, de nombreuses rumeurs ont circulé au sujet de Snoke. Et beaucoup s’attendaient à ce que le second film nous apporte des éléments de réponse. Rian Johnson a cependant décidé de balayer du plat de la main les attentes des fans en offrant au personnage ce qui est sans doute la mort la plus ridicule jamais mise en scène dans une oeuvre de science-fiction.

Si beaucoup ont été refroidis par ce film, Lucasfilm est tout de même parvenu à relancer l’intérêt des fans de la franchise avec la toute première bande-annonce de The Rise of Skywalker. Et ce, principalement pour une raison : la vidéo laisse entendre le rire d’un personnage que tout le monde pensait mort, à savoir le terrible Palpatine.

Personne ne sait encore sous quelle forme se fera ce retour, mais les théories vont bon train et l’une d’elles concerne justement Snoke.

La Contingence, l’ultime plan de Palpatine

Si vous avez encore Le Réveil de la Force en mémoire, alors vous savez que le Premier Ordre est présenté comme une organisation construite sur les cendres de l’Empire, un Empire vaincu durant la prélogie.

La chute de l’Empire a été évoquée dans pas mal de livres et même dans quelques jeux vidéos.

Dans ces oeuvres, les scénaristes reviennent notamment sur la Contingence et donc sur la période qui a suivi la mort de l’Empereur.

Prévoyant, Dark Sidious avait en effet élaboré un plan avec la complicité de son protégé, un certain Gallius Rax. Le but ultime du Seigneur Sith était bien entendu de faire renaître son Empire en le reconstruisant pièce par pièce à partir des Régions inconnues.

Pour se faire, Palpatine avait fait construire des usines, mais également des centres de recherche sur des planètes reculées et difficiles d’accès.

Gallius Rax a commencé à appliquer la stratégie définie par l’Empereur dès sa mort et il a alors assassiné plusieurs généraux impériaux afin de venger la mort de son maître et rétablir l’équilibre. Après quoi, l’homme a dirigé une attaque… contre la planète Jakku. Celle-là même où nous avons trouvé Rey.

Palpatine aurait-il survécu à la trahison de Dark Vador ?

Par la suite, Gallius Rex a été trahi par Sloane et cette dernière a alors pris la main sur le Nouvel Empire aux côtés de Brandol Hux, un Nouvel Empire qui a abouti plus tard à la création du Premier Ordre.

Mais un troisième personnage a également joué un rôle important dans la Contingence : Tupe Tashu. Ce dernier était l’un des plus proches conseillers de Palpatine et il a totalement embrassé la voie des Sith sans pour autant montrer de quelconques dispositions à la Force. Et lorsque son maître est mort, alors il a tout mis en oeuvre pour mener à bien ses plans. Gallius Rax s’en est cependant débarrassé lors de sa tentative pour détruire Jakku.

Or justement, dans Aftermath, une trilogie signée de Chuck Wendig, Tupe Tashu évoque des retrouvailles avec l’Empereur et il explique même que ce dernier est toujours vivant, tapi dans l’ombre.

Jusqu’à présent, cette période n’a pas encore été directement évoquée dans les films de Star Wars, mais la bande-annonce de Star Wars Episode IX semble laisser croire que ce sera le cas. Pour permettre à Palpatine de faire son grand retour, J.J. Abrams n’aura pas forcément le choix et il devrait faire appel à la Contingence afin de créer une connexion entre les événements décrits dans Le Retour du Jedi et ceux du Réveil de la Force.

Mais dans ce cas, que vient faire Snoke dans l’histoire ?

Snoke et Palpatine, une seule et même personne ?

Toute la question est là, bien entendu. L’hypothèse la plus probable et qui aurait en plus le mérite d’expliquer pas mal de choses serait que Snoke n’est rien de plus qu’un rôle de composition. Il pourrait dans ce cas être soit un clone de Palpatine, soit un simple réceptacle corrompu par l’esprit de ce dernier, un esprit qui aurait survécu à la mort de son enveloppe charnelle.

Après tout, Dark Plagueis, le maître de Dark Sidious, n’avait-il pas réussi à défier la mort elle-même ? Dans ce cas, il est raisonnable de penser que son disciple a pu au fil du temps mettre la main sur les secrets de ses plus obscures techniques.

Mais il y a une autre explication possible. Palpatine et Snoke ne font peut-être qu’un. Le corps de l’Empereur n’a en effet jamais été montré et rien ne dit qu’il ne soit pas parvenu à survivre à sa chute dans l’Etoile Noire. Diminué, il se serait alors retiré dans les Régions inconnues en oeuvrant à la renaissance de son Empire de loin, en manipulant GalliusRax, Sloane et Tupe Tashu. Ce qui expliquerait aussi pourquoi son visage porte de tels stigmates, avec cette cicatrice donnant presque l’impression de séparer son crâne en deux.

Dans ce cas, on comprendrait aussi pourquoi Snoke était aussi obnubilé par les Skywalker, au point de redouter la réapparition de Luke et de tout mettre en oeuvre pour corrompre Ben Solo, le fils de Leia.

Mais dans ce cas, pourquoi ne pas agir à visage découvert ? Ce n’est qu’une supposition, mais cela peut être lié à Ben Solo. En se présentant sous sa véritable identité, il aurait peut-être eu plus de mal à le corrompre.

Si cette théorie est plutôt bien construite, elle doit bien entendu être prise avec prudence. Avant Les Derniers Jedi, les fans avaient élaboré de nombreuses hypothèses très convaincantes, mais nous savons comment cela a fini.

Mots-clés star wars