Star Wars : John Boyega critique Disney et le traitement de son personnage noir

C’est en 2015 que John Boyega, acteur britannique, a rejoint la distribution de Star Wars: Le Réveil de la Force. Un rôle que l’acteur poursuivra avec Les Derniers Jedi et L’Ascension de Skywalker. Mais à l’annonce de son casting, l’acteur noir fut la cible de nombreuses attaques racistes, certaines expliquant qu’un Stormtrooper… ne peut être noir. Pendant des années, John Boyega n’a que très peu répondu à ces messages très virulents à son encontre. Et alors que l’acteur s’est illustré lors des manifestations à la suite de la mort de George Floyd, homme noir tué par un policier, ce dernier est revenu sur son expérience dans Star Wars.

En interview pour QG, John Boyega s’est montré très critique vis-à-vis du traitement de son personnage dans Star Wars par Disney.

Crédit : Lucasfilm/Disney

Selon lui, Finn, qu’il incarnait, n’a pas eu droit à toute la nuance qu’il méritait.

John Boyega dresse le bilan de son expérience sur Star Wars

Si John Boyega ne regrette aucunement d’avoir rejoint Star Wars, expliquant que l’expérience était formidable, l’acteur n’en reste pas moins déçu sur certains points, et notamment le traitement de son personnage par Disney. Dans son interview pour QG, l’acteur britannique explique que des acteurs comme Kelly Marie Tran, Oscar Isaac et Naomi Ackie, mais également lui-même, n’ont pas eu le droit à la nuance d’une Daisy Ridley ou Adam Driver, respectivement Rey et Kylo Ren.

John Boyega pense que les personnages non blancs ont été utilisés comme argument commercial par Disney, expliquant “ce que je dirais à Disney, c’est de ne pas créer un personnage, le vendre comme important dans la franchise alors qu’il ne l’est pas pour ensuite le mettre à l’écart“. Le jeune acteur explique que le studio savait quoi faire avec Daisy Ridley, Adam Driver, mais ne l’a pas appliqué à son personnage ou celui de Kelly Marie Tran.

John Boyega a également expliqué que les stylistes ont tenté de contrôler son apparence, comme sa coupe de cheveux, et que le coiffeur ne savait pas comment s’y prendre avec ses cheveux crépus. L’homme reconnaît s’être conformé, à l’époque du Réveil de la Force, pour “suivre le mouvement“.

Et à l’époque du même film, John Boyega a fait face à une vague de messages racistes lors de son annonce au casting. Dans l’interview pour QG, l’homme revient sur cet épisode : “je suis le seul membre du casting dont l’expérience sur cette franchise était basée sur sa couleur de peau […] J’ai eu cette opportunité, mais j’évolue dans un milieu qui n’est pas prêt pour moi […] Personne n’a reçu des critiques et menaces de mort dans ses messages privés sur Instagram et les réseaux sociaux, expliquant “noir par-ci, noir par-là, tu ne dois pas être un Stormtrooper“.