Star Wars : une nouvelle théorie au sujet de Snoke

Snoke est clairement un des personnages emblématiques de la nouvelle trilogie Star Wars et il fait régulièrement l’objet de folles théories. La dernière en date vaut naturellement son pesant de cacahuètes.

Inutile de le préciser, mais si vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir les deux premiers films de la trilogie en question, alors il sera préférable de faire machine arrière et de fermer immédiatement cette page. Les lignes suivantes contiennent en effet de nombreux spoilers portant sur l’intrigue de ces longs-métrages.

Star Wars

Si vous avez regardé Le Réveil de la Force, alors vous savez sans doute que Snoke était pressenti pour devenir le gros méchant de la trilogie.

Snoke, un personnage énigmatique

Tous les ingrédients étaient d’ailleurs réunis pour en faire le digne successeur de l’Empereur Palpatine. La silhouette plongée dans l’ombre, les larges cicatrices lui barrant le visage, le côté sans pitié, le niveau était plutôt haut et le film laissait augurer de bonnes choses pour l’avenir.

Puis, le deuxième épisode a débarqué et il a finalement réduit à néant tous nos espoirs en offrant à ce personnage la mort la plus ridicule possible.

La scène divise cependant les fans et si certains sont persuadés que le Suprême Leader a bien été tué par son apprenti à l’oeil torve, d’autres pensent que sa disparition n’était rien de plus qu’une vaste mise en scène destinée à tromper la Résistance, Rey et Kylo Ren.

Quand on est suffisamment puissant pour arrêter net la fière disciple de Luke Skywalker, on est censé être capable de prévoir la trahison de son apprenti, et encore plus lorsque ce dernier n’a pas fini sa formation.

Des fans ont donc développé une intéressante théorie au sujet de Snoke. D’après eux, le Suprême Leader aurait en effet utilisé une technique similaire à celle de Luke à la fin du film. Le fier chevalier trompe en effet son ancien apprenti en projetant une image de lui-même sur Crait afin de laisser le temps à la résistance de s’enfuir et les personnes à l’origine de cette théorie pensent que Snoke en a peut-être fait autant de son côté afin de faire croire à sa mort.

Une étrange mosaïque

Bien sûr, une théorie n’est bonne que si elle s’appuie sur des éléments concrets et c’est le cas ici.

Rian Johnson n’a pas uniquement travaillé sur Les Derniers Jedi et l’homme a ainsi eu l’occasion de travailler sur le livre rassemblant tous les concepts arts du film, The Art of Star Wars : The Last Jedi. Relativement dense, l’ouvrage en question laisse apparaître de nombreux croquis et quelques explications signées de la main du réalisateur.

Or justement, une de ces images évoque une ancienne mosaïque ornant le sol du premier temple Jedi situé à Ahch-To, le temple dans lequel s’est réfugié Luke après la trahison de Kylo Ren. Le livre indique dans une bulle que cette fameuse mosaïque est en réalité le portrait du tout premier Jedi.

Très détaillée (vous en trouverez une copie ici), la mosaïque montre un homme vêtu d’une tunique ample en train de méditer au milieu de ce qui semble être la représentation du côté lumineux et du côté obscur de la Force.

L’homme en question est chauve et il est doté d’un crâne imposant, un crâne ressemblant vaguement à celui de Snoke.

En conséquence, certains fans pensent que Snoke ne serait pas un méchant comme les autres, mais carrément le Premier Jedi. Ce qui expliquerait bien entendu pourquoi il ne fait grand cas ni du côté lumineux de la force ni de son pendant sombre.

Alors bien sûr, ce n’est qu’une théorie, mais il faut avouer qu’elle aurait au moins le mérite de donner un sacré coup de fouet à l’intrigue de cette nouvelle trilogie, une trilogie qui est très loin de faire l’unanimité chez les fans de la célèbre franchise.

Mots-clés star wars