Starbucks ne fera plus de publicité payante sur les réseaux sociaux

Dimanche 28 juin 2020, The Verge nous rapporte que la chaîne américaine de cafés Starbucks a annoncé qu’elle allait aussi rejoindre la liste grandissante des sociétés qui suspendent leur publicité sur les réseaux sociaux.

Bien que la firme n’ait pas officiellement rejoint le mouvement « Stop Hate For Profit » enclenché par la Ligue anti-diffamation, la NAACP et d’autres organisations de justice sociale, le géant du café a affirmé qu’il est « contre le discours de haine » et estime que « les chefs d’entreprise et les décideurs politiques doivent se rassembler pour apporter un changement réel ».

Crédits Unsplash

Malgré tout, Starbucks ne boycottera pas toutes les plateformes numériques. L’entreprise continuera à publier sur les réseaux sociaux bien qu’elle ne souscrira plus à des annonces payantes et ses publicités sur YouTube ne seront pas impactées.

À lire aussi : Verizon a suspendu ses pubs sur Facebook

Plusieurs entreprises d’envergure ont déjà boycotté Facebook

Pour rappel, la campagne « Stop Hate For Profit » vise spécifiquement le réseau social Facebook et ses politiques de modération jugées trop faibles contre les menaces violentes et les contenus préjudiciables tels que la désinformation et les discours de haine.

Plusieurs organisations luttant contre l’injustice raciale ont ainsi appelé les entreprises à ne plus faire paraître leurs publicités sur la plateforme pour le mois de juillet. Actuellement, Verizon, Unilever, The North Face, Patagonia, Ben & Jerry’s, Magnolia Pictures, Honda et Hershey ont déjà rejoint la campagne de boycottage.

Mark Zuckerberg veut continuer à protéger la voix de tous les utilisateurs de Facebook

Face à cette situation problématique, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a récemment annoncé une série de changements sur sa plateforme sans pour autant résoudre directement le problème. Au cours d’une réunion de l’entreprise, Zuckerberg a d’ailleurs insisté sur le fait que :

Facebook signifie donner aux gens une voix et cela porte en particulier sur les personnes qui n’avaient auparavant pas autant de voix, ni autant de pouvoir pour partager leurs propres expériences. Il est vraiment important que nous nous assurions que nos plateformes respectent ces principes.

Mais pour en revenir à Starbucks, l’entreprise a déclaré dans un article de blog intitulé « Créer des communautés en ligne accueillantes et inclusives » que :

Nous allons suspendre la publicité sur toutes les plateformes de médias sociaux pendant que nous poursuivons les discussions en interne avec nos partenaires médiatiques et avec les organisations de défense des droits civiques dans le but de stopper la propagation du discours de haine.

Jusqu’ici, une société s’est démarquée dans cette campagne de boycottage, Coca-Cola, qui a annoncé vendredi dernier qu’elle suspendrait toutes les publicités numériques sur toutes les plateformes de médias sociaux dans le monde à partir du mercredi 1er juillet.

Mots-clés Starbucks