StarLink bientôt dispo en France

SpaceX ne vise pas uniquement Mars. L’entreprise souhaite également se positionner sur le marché des transports aériens terrestres ainsi que sur celui des fournisseurs d’accès. Par le biais de sa filiale StarLink, il ambitionne ainsi d’apporter le très haut débit partout, et ce grâce à une constellation de satellites placés dans l’orbite terrestre.

Après une première bêta réservée aux Etats-Unis, le service a fini par faire une première incursion sur le vieux continent en installant ses valises chez nos amis britanniques.

Un satellite orbitant autour de la Terre
Crédits Pixabay

Et désormais, c’est la France qui se trouve dans sa ligne de mire.

StarLink arrive en France

La nouvelle a été annoncée la semaine dernière par le biais d’une brève publiée sur le site de France 3. Dont les propos ont été rapportés par nos confrères de 01Net.

Dans cette brève, nos confrères racontaient ainsi le mal-être des habitants de Saint-Senier-sur-Beubron, un petit village situé dans la baie du Mont-Saint-Michel, village dans lequel StarLink souhaiterait implanter pas moins de cinq dômes électriques faisant office de relai pour les satellites de la constellation de l’entreprise.

Sans surprise, du côté des habitants, c’est la consternation. Même chose pour l’équipe municipale qui ne semble pas porter le projet dans son coeur.

Benoît Hamard, le maire, a en effet pris la parole afin de condamner publiquement l’initiative, une initiative qui lui aurait été imposée et qui ne rapporterait pas grand-chose à la commune. Et de promettre, bien entendu, de tout mettre en oeuvre pour bloquer le projet, évoquant notamment le classement Natura 2000 dont bénéficie le village.

A lire aussi : StarLink compterait désormais 10 000 utilisateurs

Une arrivée qui ne fait pas que des heureux

Reste que légalement, tout a été fait a fait dans les règles. StarLink a en effet adressé une demande en bonne et due forme à l’ARCEP l’été dernier. Demande acceptée. L’organisation a en effet autorisé l’entreprise à émettre depuis quatre stations sur le territoire français : la première sera située à Graveline dans le Nord, la seconde à Villenave d’Ornon près de Bordeaux, la troisième à Belin-Béliet en Gironde et la dernière à Saint-Senier-de-Beuvron en Normandie.

Mais il y a plus intéressant. StarLink a également lancé sur son site une nouvelle page permettant aux Français de réserver un accès à StarLink. Disponible par le biais de ce lien, elle consiste en un formulaire dans lequel les personnes intéressées doivent indiquer leur nom, leur prénom et leur adresse. L’opérateur précise d’ailleurs que le nombre d’accès sera limité et que les premiers arrivés seront aussi les premiers servis. Ils devront en revanche montrer patte blanche et déposer 99 $ à titre de réserve.

Proposition que votre humble serviteur n’a pas pu refuser. Le lancement commercial de l’offre devrait cependant ne pas se faire avant la seconde partie de l’année, si tout se passe bien.

Mots-clés spacexstarlink