StarLink compterait désormais 10 000 utilisateurs

Lorsque SpaceX ne réfléchit pas à un moyen d’envoyer des hommes et des femmes sur Mars, la compagnie cherche à connecter le monde. Elle a en effet lancé il y a quelques années en arrière un programme visant à offrir une connexion satellitaire à chaque personne de la planète : StarLink.

Disponible en bêta depuis octobre dernier, le programme en question semble rencontrer un certain succès. Il compterait en effet désormais pas moins de 10 000 utilisateurs.

Un satellite orbitant autour de la Terre
Crédits Pixabay

C’est du moins ce qui ressort de l’analyse d’un document de la FCC.

StarLink, l’internet de l’espace

Ce n’est un secret pour personne, le très haut débit peine encore à s’imposer sur l’ensemble des territoires. Pour le moment, la fibre s’en tient aux grandes villes.

Pire encore, son arrivée dans une ville dépend principalement de la volonté politique, et de l’action – ou de l’inaction – des maires des communes… avec toutes les conséquences habituelles : certaines villes sont fibrées, d’autres doivent se cantonner à de l’ADSL classique. La fameuse fracture numérique est donc toujours présente.

Face à la situation, il reste donc deux solutions : attendre gentiment que les maires et les opérateurs fassent leur travail, ou… se tourner vers le ciel.

Le cap des 10 000 utilisateurs franchi

C’est en effet la solution choisie par StarLink. Plutôt que d’attendre que la fibre soit déployée à travers le monde, ce qui n’est évidemment pas près d’arriver, la compagnie a choisi de se focaliser sur les connexions satellitaires. Cela fait ainsi plusieurs années qu’elle déploie fréquemment des satellites dans l’orbite de notre planète, des satellites censés offrir une connexion capable de rivaliser avec la fibre.

Mais avant d’atteindre cet objectif, StarLink va avoir besoin de renforcer sa flotte et de placer davantage de satellites en orbite.

En attendant, les tests vont bon train et il semblerait même que tout se passe exactement comme prévu. Les premiers bêta-testeurs évoquent en effet une connexion stable et rapide, et ce même si elle ne fonctionne pas encore au mieux de sa capacité.

Et justement, des utilisateurs, StarLink n’en manque pas. Si l’on en croit le document de la FCC trouvé par CNBC, alors le service compterait à présent plus de 10 000 clients. Un cap symbolique important, d’autant que ce dernier n’est pas encore présent partout. Pour l’heure, seuls trois pays peuvent profiter d’une connexion StarLink : les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni.

Une connexion qui se paye en plus au prix fort puisque le forfait est proposé à 99 $, sans compter les frais d’installation. Pour fonctionner, la solution de StarLink a en effet besoin que les clients installent chez eux une antenne spécifique. Plus de détails vous attendent ici.

Mots-clés spacexstarlink