StarLink déjà utilisé dans le cadre de communications d’urgence

StarLink commence à faire ses preuves. Il y a plusieurs mois de cela, Elon Musk a testé l’efficacité de son réseau de satellites en envoyant un tweet depuis l’espace. Plus récemment, on a appris que la connexion de la constellation StarLink avait, contre toute attente, atteint une latence de moins de 20 ms.

Aujourd’hui, le projet de SpaceX a franchi une nouvelle étape. Le site CNBC a annoncé que le réseau StarLink a été utilisé par les services d’urgences de l’État de Washington pour fournir une connexion internet aux zones qui ont été ravagées par des feux de forêt.

Un satellite survolant la Terre

Photo de SpaceX – Unsplash

Pour rappel, la connexion de StarLink n’était disponible qu’en bêta fermés dans certaines régions des États-Unis et du Canada.

Une situation d’urgence qui prouve l’efficacité du réseau StarLink

À travers le projet StarLink, Elon Musk ambitionne de fournir une connexion à haut débit aux zones reculées du globe via un réseau de satellites placés en orbite. Actuellement, la constellation StarLink comprend environ 700 appareils. À terme, SpaceX souhaite en envoyer 42 000.

Pour venir en aide à l’État de Washington qui fait face à de violents incendies, la firme d’Elon Musk a fourni sept terminaux StarLink à la division d’intervention d’urgence. Richard Hall, responsable des télécommunications d’urgence de la division informatique du département militaire de l’État de Washington, a vanté les mérites de la connexion fournie par StarLink.

« J’ai constaté une latence inférieure à 30 millisecondes de manière constante », a-t-il déclaré.

À lire aussi : 100 Mbps avec l’internet de l’espace de StarLink

StarLink, un service rapide et fiable

Richard Hall a poursuivi en expliquant qu’il n’avait « jamais mis en place un équipement satellite aussi rapide à installer et aussi fiable que StarLink. » Grâce aux terminaux fournis par SpaceX, l’État de Washington a pu apporter « une couverture à des zones qui n’allaient pas avoir de haut débit du tout pendant un certain temps. »

En plus d’être efficace, le réseau StarLink est également facile à installer.

« Il n’exige ni camion, ni remorque. Par le passé, j’ai pu passer quatre ou cinq heures avec un équipement satellite pour essayer d’obtenir une bonne connexion. Alors pour moi, c’est parfait », a indiqué Richard Hall.

D’après lui, le réseau StarLink a permis à certains enfants de la région de continuer à suivre des cours en ligne. Sur Twitter, Elon Musk a écrit que « SpaceX est fier de pouvoir aider ! Les services d’urgence et les zones qui n’ont pas accès à une connexion internet sont nos priorités. »

À lire aussi : StarLink, la latence passe sous la barre des 20 ms

Mots-clés spacexstarlink