StarLink nous permettra aussi de jouer en ligne

Elon Musk, le boss de SpaceX, ne cesse de faire la promotion de StarLink, un projet qui ambitionne d’envoyer 42 000 satellites en orbite pour fournir une connexion internet haut débit depuis l’espace au monde entier. A ce jour, 242 satellites ont été placés en orbite (à une altitude d’environ 482 à 1126 km) par SpaceX dans le cadre de ce projet.

Le CEO saute sur la moindre occasion pour parler de son projet. Il y a quelques mois, le boss de Tesla a tenu à prouver l’efficacité de ses satellites en annonçant sur Twitter qu’il avait envoyé « un tweet dans l’espace via le satellite de StarLink. »

Récemment, il a annoncé que StarLink nous permettra même de jouer en ligne, car ses satellites pourront fournir « le système Internet à large bande le plus avancé au monde. »

Un temps de latence très faible

C’est lors d’une conférence dédiée au projet StarLink, qui a eu lieu le 9 mars 2020, à Washington DC, qu’Elon Musk a vanté les mérites de son futur réseau de satellites. Le fantasque dirigeant a expliqué que le projet StarLink permettra aux zones rurales d’accéder à une connexion haut débit avec une latence de moins de 20 ms.

« StarLink offrira une très bonne expérience aux personnes qui vivent dans les zones reculées, car la latence sera très faible. Nous visons une latence inférieure à 20 ms afin que n’importe qui puisse jouer à un jeu vidéo en ligne, à un niveau compétitif, comme si c’était le seuil de la latence. » a-t-il déclaré.

Les opérateurs n’auront aucun souci à se faire

La présentation du projet StarLink aurait pu faire trembler les opérateurs téléphoniques. Toutefois, Elon Musk a tenu à les rassurer en déclarant que ces satellites ne représentaient pas une menace étant donné que SpaceX ne souhaite cibler que les zones reculées qui ont une très mauvaise connexion.

« Je veux être clair, ce n’est pas comme si StarLink représentait une menace énorme pour les opérateurs de télécommunications. Ce n’est pas le cas. En fait, Starlink prendra la part que les opérateurs ne veulent pas, car nous prévoyons de toucher les clients les plus difficiles à servir à travers le monde. »

Il est à noter que l’ouverture commerciale de StarLink est prévue pour 2020.

Mots-clés spacexstarlink