Nouveau test pour le Starship de SpaceX

Le 8 décembre 2020, SpaceX a lancé le premier vol d’essai du prototype SN8 (pour Serial Number 8) de sa fusée Starship. On peut dire que cette opération a été couronnée de succès même si l’atterrissage s’est soldé par une explosion. En effet, le Starship SN8 a pu voler à 12 km d’altitude avant d’entamer sa descente.

La société spatiale d’Elon Musk n’est pas peu fière de la réussite de cette mission. C’est pour cela que le 23 décembre 2020 elle a dévoilé une vidéo en 4K qui revient sur le déroulement de ce vol d’essai. La vidéo dure environ 2 min et montre le décollage du Starship SN8 depuis le site de Boca Chica, dans le sud du Texas.

Un lancement réalisé par SpaceX
Photo de SpaceX – Unsplash

Ces images permettront à SpaceX de mieux préparer le vol du Starship SN9.

Une explosion fulgurante

Le Starship SN8 s’est envolé à une altitude de 12,5 km en utilisant ses trois moteurs Raptor. Une fois arrivée au sommet, la fusée a coupé ses moteurs et a entamé une descente aérodynamique contrôlée, au bout de 5 min. Elle a ensuite entrepris une manœuvre de basculement  et s’est mise en position d’atterrissage.

Malheureusement, le Starship SN8 a atterri trop vite. D’après Elon Musk, l’origine de ce problème se trouvait au niveau du réservoir dont la pression était trop faible. Cet atterrissage s’est soldé par une explosion fulgurante.

A lire aussi : SpaceX veut aussi lancer une constellation de satellites StarLink autour de Mars

SpaceX prépare les tests du SN9

Malgré cette explosion, Elon Musk s’est félicité de la réussite de cette opération. Pour lui, c’est une occasion de faire mieux à l’avenir. Cette mission a, selon lui, prouvé l’efficacité des moteurs Raptor de SpaceX. Qui plus est, elle a démontré la capacité de Starship SN8 à revenir sur Terre pour rejoindre un site d’atterrissage.

« SN8 s’en est bien sortie. Même si atteindre l’apogée aurait été formidable. Mars, nous voilà », lit-on sur le compte Twitter d’Elon Musk.

Ce dernier a déclaré qu’il comptait conserver l’épave du SN8 pour « préserver sa mémoire. » En ce moment, SpaceX travaille activement sur le SN9, qui est le prochain prototype de la fusée Starship. Il devrait être soumis à des tests vers la fin de l’année 2020.

A lire aussi : Quand Baby Yoda s’incruste dans la mission SpaxeX Crew-1

La société spatiale a indiqué qu’à terme, le Starship pourra atterrir sans problème dans des environnements hostiles tels que la Lune ou encore Mars.

Mots-clés spacex