Steam annonce Steam Deck, sa première console portable

On ne peut pas dire que Gabe Newell ne nous avait pas prévenus : Steam a officialisé la sortie prochaine de la Steam Deck, sa première console portable hybride dont le design nous est très familier.

S’il ne s’agit pas de la première machine à reprendre l’architecture PC au format de la Nintendo Switch, la Steam Deck profitera de système d’exploitation SteamOS, d’une configuration bien à niveau et d’autres nouveautés qui pourraient la rendre intéressante à celles et ceux qui ne jurent que par leur bibliothèque virtuelle…

La SteamDeck
Steam

Du lourd sous le capot

La Steam Deck se positionne parmi les consoles les plus puissantes du marché nomade, avec un processeur APU AMD combinant Zen 2 cadencé de 2,4 à 3,5 GHz et un processeur graphique RDNA 2, le tout accompagné de 16 Go de RAM : une configuration qui serait capable de faire “tourner les tout derniers jeux AAA avec une qualité incomparable“.

La console serait designée afin d’accueillir “de longues sessions de jeu sans aucun compromis“, avec une adaptabilité et des fonctionnalités que l’on “[attendrait] sur PC“. Equipée de SteamOS, la Steam Deck pourra accueillir “toute votre bibliothèque Steam” et profitera également d’une fonctionnalité remote play pour streamer des jeux “depuis votre PC directement sur votre Steam Deck” ainsi que l’accès aux sauvegardes cloud.

Évidemment, le design de la Steam Deck ne fait pas beaucoup d’effort pour cacher son inspiration venue tout droit du Japon – de la même manière que la Nintendo Switch, cette console portable à format rectangulaire profitera de deux sticks, d’un pad directionnel et de boutons ABXY ainsi que de deux paires de gâchettes et de boutons de tranches. Une fente pour MicroSD sera présente sur la tranche inférieure pour augmenter la capacité de stockage. Encore plus criant : un dock pour connecter la console aux téléviseurs et aux moniteurs sera également vendu séparément.

Mais l’hybride de Valve compte néanmoins sur quelques nouveautés, à commencer par la présence de deux petits trackpads aux côtés de l’écran. Deux paires de boutons supplémentaires sont également placées sur la face arrière de la console. L’écran tactile de 7 pouces (un peu moins de 18 centimètres de diamètre) affichera une résolution de 1280x800px pour un ratio 16:10. La console sera également équipée d’un gyroscope et de Bluetooth 5 pour connecter des manettes et autres accessoires.

A lire aussi : La grosse boulette de Steam

3 tarifs, une seule console

Trois offres différentes seront proposées. La première commence à 419€ pour la console seule avec 64 Go de mémoire internet eMMC embarquée et son étui de transport. La deuxième augmente la capacité interne de la console avec un Disque SSD NVMe de 256 Go plus rapide accompagné d’un “Bundle de profil exclusif de la communauté Steam“. Enfin, l’offre la plus couteuse reviendra à 679€ – elle comprendra un disque interne plus large atteignant les 512 Go, un écran de qualité supérieure avec traitement antireflet, un “thème de clavier virtuel exclusif” et tous les autres accessoires précédemment cités.

Les réservations pour la Steam Deck prendront place ce vendredi 16 juillet à 19 heures. Deux conditions sont cependant requises pour pouvoir réserver la bête : il faut payer des frais de réservation et, pour réserver dans les premières 48 heures, avoir effectué un achat sur Steam avant juin 2021. Les premiers exemplaires seront expédiés en décembre prochain aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et dans l’Union européenne.

Mots-clés steamsteam deck