Steam bat un record de fréquentation, “probablement” en raison du coronavirus

Le dimanche 15 mars 2020, il a été révélé que Steam a récemment battu un record de fréquentation avec ainsi 20 millions d’utilisateurs simultanés enregistrés. Un score que l’on est forcément tenté d’attribuer en grande partie au confinement observé dans plusieurs régions du globe suite à la pandémie de coronavirus.

Pas officiellement lié à Valve mais renseignant tout de même de manière assez efficace sur l’activité de sa boutique en ligne, Steam Database, ou SteamDB, a délivré une information notable le 15 mars dernier sur son compte Twitter. On a ainsi appris que Steam avait battu un record de fréquentation en enregistrant ainsi 20 millions d’utilisateurs simultanés.

Détail intéressant, sur ces 20 millions d’utilisateurs connectés en même temps, on en comptait “seulement” 6,2 millions alors dans une partie. Steam Database suggère fortement que ces chiffres soient la résultante des mesures de confinement observées dans plusieurs régions du monde conséquemment à la pandémie de coronavirus Covid-19.

20 millions d’utilisateurs simultanés enregistrés sur Steam, un record

Le jour où l’information est parue, le titre le plus pratiqué sur Steam était Counter Strike : Global Offensive, suivi par DotA 2 et Tom Clancy’s Rainbow Six Siege. On nous précise au sujet du leader que début mars, il avait battu son propre record de connexions simultanées avec 924 045 joueurs alors comptabilisés. Un chiffre ayant depuis dépassé le million.

Notons qu’au moment où ces lignes sont vigoureusement tapées, c’est PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS qui occupe la troisième marche du podium en lieu et place du titre d’Ubisoft. Le battle royale de PUBG Corporation détient au passage le record de 3,2 millions de joueurs connectés simultanément.

Dans ses quinze premières places, la liste comporte également du GTA V, de l’ARK: Survival Evolved, du MONSTER HUNTER: WORLD, du Destiny 2, du Path of Exile et du Football Manager 2020. Et si, dans ces prochains jours, semaines et mois, ces noms devraient rester présents dans le classement, leurs chiffres de fréquentation enregistreront vraisemblablement des hausses plus ou moins sensibles.

Il n’est d’ailleurs pas dit que les services en ligne de Sony, Microsoft et Nintendo ne soient pas eux aussi assaillis, avec des abonnements en ligne qui pourraient également grimper en flèche pour permettre aux joueurs de garder le lien avec le monde extérieur.