Steam : des jeux disparaissent en masse des listes de souhaits, les soldes d’été en cause ?

Quelques développeurs ont remarqué que leurs jeux avaient récemment disparu des listes de souhaits Steam dans des proportions quasiment jamais vues. Il semblerait que ce phénomène résulte du mini-jeu instauré par Valve dans le cadre de ses soldes d’été.

Plusieurs développeurs ont observé que depuis le début des soldes d’été de Steam, leurs jeux sont retirés en masse des listes de souhaits. Raymond Doerr, auteur de Rise to Ruins, a déclaré sur Twitter que depuis la sortie de son titre il y a quatre ans, jamais il n’avait remarqué un tel phénomène en période de soldes.

Les points d’interrogation et les sourcils levés se sont multipliés jusqu’à ce que Matty, communiquant ès jeux indépendants pour le réseau Network N, ne délivre une hypothèse à même de comprendre l’origine du problème.

“Grand Prix”, le mini-jeu Steam où retirer des jeux de sa liste n’est pas nécessaire

“Je pense que c’est peut-être dû au nouveau mini-jeu de Steam ‘Grand Prix’ qui donne la chance aux participants de gagner un jeu présent sur leur liste de souhaits. Ce qui fait que les joueurs retirent les titres les moins chers au profit des jeux triple A plus onéreux.”

Et pourtant, en lisant jusqu’au bout l’un des paragraphes de règles de ce mini-jeu, on comprend qu’il n’est point du tout nécessaire de retirer des jeux de sa liste de souhaits pour espérer que l’éventuel jeu offert fasse partie des plus coûteux :

“Chaque jour tout au long du Grand Prix, des membres choisis au hasard dans les trois premières équipes recevront l’article en haut de leur liste de souhaits. Des membres choisis au hasard dans les équipes gagnantes au classement général du Grand Prix recevront jusqu’à trois de leurs articles en haut de leur liste de souhaits Steam.”

Autrement dit, il convient simplement de déplacer, et non de supprimer, les inscriptions de sa liste de souhaits de manière à ce que celles apparaissant tout en haut concernent effectivement les jeux les plus désirés. Et pourquoi, au lieu d’y mettre les habituels blockbusters que l’on peut finir par retrouver à des prix minimes dans leurs versions boîtes, ne privilégierait-on pas les titres n’ayant quasiment jamais eu droit à de réduction ?

Mots-clés steam