Alienware : une Steam Machine sans Steam OS

Tous les joueurs ne sont pas égaux devant l’éternel. En réalité, ces derniers se divisent en deux camps : les consoleux d’un côté, les PCistes de l’autre. Valve, lui, a pour ambition de mettre tout le monde d’accord avec Steam OS, et avec les Steam Machines proposées par ses partenaires. Or justement, si on en parle à présent, ce n’est pas pour rien puisqu’un certain Alienware vient de lever le voile sur une bécane assez barrée.

Comme certains d’entre vous le savent peut-être, les premières Steam Machine étaient censées sortir sur le marché avant la fin de l’année. Valve a cependant décidé de changer son planning au dernier moment, afin de retoucher son contrôleur. Il faudra donc attendre l’année prochaine pour mettre la main sur les premiers ordinateurs sous Steam OS.

Alienware Alpha

Alienware, lui, ne compte pas patienter jusque là. En réalité, il vient tout juste de lever le voile sur une nouvelle machine : l’Alpha.

Proposée à partir de 550 dollars avec un Intel Core i3 sous le capot, cette dernière tournera sous Windows 8.1, mais elle profitera d’un mode spécial pensé pour les joueurs, les vrais. Un mode faisant la part belle au Big Picture de Steam. L’idée étant évidemment de permettre aux joueurs d’accéder à leur bibliothèque personnelle en un minimum de temps.

Une solide alternative à la PlayStation 4 et à la Xbox One

Intéressant, mais le mieux reste à venir car il sera bien évidemment possible d’installer n’importe quel programme et n’importe quel jeu sur la bécane. Quoi qu’il arrive, Alienware ne compte pas nous limiter et nous pourrons ainsi parfaitement claquer un Origin si nous le désirons.

Cerise sur le gâteau, la machine sera même livrée avec un contrôleur Xbox 360. Elle sera également compatible avec les manettes de la PlayStation 3. Et plus si affinités.

Comme évoqué un peu plus haut, la configuration de base sera proposée sous la barre des 600 dollars avec une fiche technique des plus correctes :

  • Processeur Intel Core i3 Haswell.
  • GPU Nvidia Maxwell avec 2 Go de mémoire en GDDR5.
  • 4 Go de mémoire vive en 1600 MHz.
  • Disque dur SATA 3 de 500 Go.
  • WiFi ac, Bluetooth 4.0.
  • Entrée / sortie HDMI, port Ethernet, sortie audio optique.
  • Deux ports USB 3.0, deux ports USB 2.0.

Différentes options seront proposées pour passer sur des processeurs Intel Core i5 ou Intel Core i7. Même chose pour la mémoire vive (8 Go maximum) et pour l’espace de stockage (1 To ou 2 To au choix). Les joueurs pourront aussi mettre les mains dans le cambouis et ouvrir l’Alpha pour changer certains composants. Attention cependant car ils ne pourront pas insérer un nouveau GPU.

Niveau design, l’Alpha ressemble un peu à une Xbox 360 ultra compacte, et avec de jolies LED en façade. Et il faut bien l’avouer, à ce prix-là, elle risque fort de se vendre comme de petits pains. Surtout que la configuration de base pourra faire tourner la plupart des jeux en 1080p, et à 60 images par seconde.

C’est en tout cas la promesse faite par le constructeur.

Via