Steam : un jeu victime d’avis négatifs massifs suite à une insulte envers le président chinois

Devotion est le dernier titre du studio Red Candle. Un titre qui, a sa sortie, a bénéficié de très bonnes critiques. Mais les choses ont tourné au cauchemar pour les développeurs ce week-end avec un bombardement d’avis négatifs sur Steam. Mais alors d’où vient ce review-bombing ? Des détracteurs cachés du studio ? Pas vraiment, il s’agit plus là d’opinions politiques vis-à-vis… d’une affiche présente dans Devotion ! Beaucoup de joueurs ont remarqué pendant leurs sessions un élément du décor qui a retenu leur attention. Sur une affiche, on trouve une référence au président chinois. Référence qui n’a pas trop plu à certains.

On aperçoit sur l’affiche un talisman faisant référence au mème autour du président chinois, Xi Jinping, qui aurait une forte ressemblance avec Winnie l’Ourson.

Un talisman accompagné d’une insulte qui aura provoqué la colère des joueurs

“Xi Jinping Winnie l’Ourson Abruti”

C’est l’inscription “Xi Jinping Winnie l’Ourson Abruti” qui a été aperçue par les joueurs sur la représentation d’un talisman sur une affiche dans le jeu. Autant dire une insulte envers le dirigeant actuel chinois qui n’a pas vraiment plu à certains joueurs qui se sont exprimés à travers un review-bombing. Ce détail aurait pu passer inaperçu tandis que certains s’interrogent sur la présence de ces avis négatifs massifs.

Beaucoup y voient l’oeuvre des partisans du régime chinois, particulièrement censeur.

Bien conscience de s’être peut-être tiré une balle dans le pied, le studio Red Candle s’est exprimé sur Steam à propos de son jeu Devotion et de la présence de ce message insultant.

En concevant le prototype, l’équipe a souvent utilisé des memes Internet célèbres en tant que placeholders. À cause de problèmes de synchronisation des versions, tous ces placeholders n’ont pas été effacés correctement. Il s’agit d’un accident, nous ne tenons en aucun cas à faire du tort et inciter à la haine. L’affiche a été retirée et remplacée le soir du 21 février.

Cet incident démontre que Red Candle Games a échoué en termes de management. En tant que compagnie, il y a encore matière à s’améliorer. Nous sommes sincèrement désolés pour l’embarras que cela a pu causer.

Nous demandons sincèrement à nos joueurs de nous pardonner.
Red Cande Games assume l’entière responsabilité de cet incident.

Mots-clés chinesteam