Steve Wozniak n’apprécie pas les commandes latérales de l’iPhone X

Steve Wozniak est un type amusant qui n’a clairement pas sa langue dans sa poche. Connu pour son franc-parler, notamment lorsqu’on lui demande son avis sur les nouveaux produits estampillés Apple, le cofondateur de la firme de Cupertino s’est exprimé dernièrement sur l’iPhone X.

Si l’intéressé indiquait en octobre préférer attendre avant d’acheter le dernier flagship de la marque à la pomme (ajoutant non sans une pointe d’humour qu’il était très content de son iPhone 8, jugé « pratiquement identique à l’iPhone 7, qui était lui-même un iPhone 6″), il se trouve qu’un iPhone X lui a entre-temps été envoyé par Tim Cook. Le moment était donc venu pour ‘Woz’ de nous faire part de son opinion sur la bête.

Avec son franc-parler habituel, Steve Wozniak s’est exprimé sur l’iPhone X. S’il « aime assez bien » le terminal, certaines de ses commandes ne l’ont toutefois pas franchement convaincu…

Cette opinion, Steve Wozniak a eu l’occasion de l’exprimer au cours d’une intervention au Nordic Business Forum. Cherchant à donner un exemple de ce qui peut typiquement le « rendre dingue » dans l’électronique, le cofondateur d’Apple n’a pas hésité à s’en prendre son nouvel iPhone et à certaines de ses commandes, assez peu intuitives selon lui.

Des commandes latérales trop compliquées à appréhender ?

C’est en tout cas ce que ‘Woz’ a clairement laissé entendre lors de sa prise de parole, et s’il approuve dans un sens le dernier né d’Apple en déclarant l’aimer « assez bien« , il ne se montre pas particulièrement convaincu par certains détails de prise en main. Au centre de ses critiques à l’encontre du terminal, l’idée qu’a eu Apple d’attribuer plusieurs fonctions aux touches latérales de l’iPhone X – et notamment au bouton de mise sous tension.

« Le bouton Power sur le côté réagit différemment si l’on clique rapidement dessus, si l’on appuie dessus deux fois ou bien trois fois » a-t-il déclaré avant d’ajouter « Si vous appuyez dessus en même temps que la touche de volume, il fait encore autre chose. Et il réagit à nouveau différemment si on le presse en maintenant la commande de volume. Pouah !« .

Pour pallier à l’absence de la légendaire touche « Home » sur l’iPhone X, Apple a effectivement dû ruser pour intégrer malgré tout un panel complet de fonctionnalités à son terminal. En résultent des manipulations parfois alambiquées que Steve Wozniak n’apprécie guère, pour lui « les choses doivent être aussi simples, compréhensibles et directes » que possible sur un appareil de cette trempe. Sur ce point il est difficile de ne pas être d’accord avec lui. De là à y voir une explication (parmi d’autres) aux performances décevantes du mobile sur le marché… il n’y a qu’un pas.