Stoke Space vient de réussir un test de saut avec le deuxième étage de sa future fusée

Stoke Space vient de réaliser une étape de plus dans son projet de construire une fusée totalement réutilisable. Récemment, l’entreprise a réussi à poser son deuxième étage de fusée réutilisable. Pour Stoke Space, le test était une démonstration importante de ses concepts d’ingénierie innovants.

Le test avait comme nom Hopper2. Au cours de celui-ci, le véhicule Hopper a été lancé à une altitude de près de 9 mètres, puis ramené en douceur sur le sol après un vol de 15 secondes. Selon les explications, ce test avait pour but de démontrer la solidité de plusieurs systèmes et éléments de conception de la fusée.

Hopper de Stoke Space
Crédits Stoke Space

Stoke Space a testé le moteur à hydrogène/ oxygène, le bouclier thermique à base de liquide de refroidissement, ainsi qu’un système de propulsion qui permet de manœuvrer la fusée en allumant ses différents moteurs.

A lire aussi: Cette startup chinoise prévoit de tester sa fusée réutilisable l’année prochaine

Des systèmes encore jamais utilisés

Parmi les systèmes qui ont été testés par Stoke Space, il y avait l’accélérateur différentiel de la fusée et le bouclier thermique refroidi par régénération. Le premier sert à contrôler l’attitude du véhicule et n’est pas encore largement utilisé dans l’industrie spatiale moderne.  

En ce qui concerne le bouclier thermique, celui-ci utilise un liquide de refroidissement pressurisé qui passe par des pores se trouvant à l’extérieur de la fusée. Ce processus refroidit la surface lors de la rentrée dans l’atmosphère. Initialement, ce système devait être utilisé par le vaisseau Starship de SpaceX. Mais l’entreprise a fini par choisir une approche plus traditionnelle avec un bouclier thermique fait de tuiles.

Jusqu’à maintenant, aucun engin spatial n’a encore tenté d’utiliser ce système lors d’une rentrée dans l’atmosphère. Toutefois, selon Stoke Space, même si leur véhicule n’a pas été directement exposé à la chaleur d’une rentrée atmosphérique  hypersonique, il a fonctionné avec succès à 100% de la charge thermique prévue dans un environnement simulé.

La prochaine étape

Malgré la réussite du test sur le deuxième étage de sa future fusée réutilisable, Stoke Space a encore du chemin à parcourir. L’entreprise prévoit de construire une fusée réutilisable à 100% avec un délai de 24 heures entre chaque lancement.

Maintenant, la prochaine étape pour Stoke Space sera de développer un premier étage également réutilisable.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.