Stonehenge aurait eu des propriétés acoustiques surprenantes

La Terre regorge de monuments historiques mystérieux, mais le site de Stonehenge au Royaume-Uni fait partie de ceux qui intriguent le plus les chercheurs et historiens. Cela fait des siècles que cet étrange cercle de pierres géantes passionne les experts et amateurs de sanctuaires préhistoriques.

Aujourd’hui, les prouesses technologiques ont heureusement permis de lever le voile sur certains de ses mystères… Eh bien justement, saviez-vous que le site posséderait des propriétés acoustiques vraiment étonnantes lorsque le monument avait encore toutes ses pierres ?

Crédits Unsplash

C’est ce que des chercheurs britanniques ont récemment découvert alors qu’ils ont décidé de s’intéresser de plus près à la dynamique sonore du mystérieux site de Stonehenge.

Une maquette 3D très révélatrice

Lorsqu’il a été érigé il y a presque quatre millénaires avant J.C, Stonehenge était composé de 157 pierres intactes. Aujourd’hui, le monument ne compte plus qu’une petite soixantaine de pierres… un groupe de chercheurs menés par l’ingénieur acoustique Trevor Cox se sont alors demandé quelle qualité de son offrait le site à l’époque où il était encore en parfait état ?

En collaboration avec Historic England, les chercheurs ont alors fabriqué un modèle réduit en trois dimensions de Stonehenge en se basant sur les preuves archéologiques de la disposition d’origine de ses 157 pierres. Ils ont ensuite testé l’acoustique de cette mini-réplique du site, et les résultats de leurs recherches les ont beaucoup surpris : les qualités acoustiques du monument se rapprocheraient davantage de celles d’un cinéma moderne que celles d’un simple site en plein air !

Une acoustique comme au cinéma !

Trevor Cox et ses collègues ont testé les capacités acoustiques de la mini-réplique en 3D du site de Stonehenge dans la chambre acoustique de l’Université de Salford, en Angleterre.

Les chercheurs ont commencé par reproduire la structure du sol à l’intérieur de Stonehenge lorsque le monument était encore intact. Pour ce faire, des haut-parleurs et des microphones ont été placés à divers endroits à l’intérieur à l’extérieur du site. Les chercheurs ont ensuite simulé les effets acoustiques du paysage ouvert qui entoure la structure : les sons émis par les haut-parleurs reproduisaient en effet parfaitement les sons naturels à l’intérieur du véritable site de Stonehenge.

Résultats des tests : les sons étaient non seulement amplifiés de 10 à 20 % à l’intérieur de la structure, mais ils persistaient également beaucoup plus longtemps ! Trevor Cox a expliqué que ces étonnantes capacités acoustiques du monument lui permettraient alors d’améliorer le son de toute musique qui était jouée à l’intérieur du mystérieux cercle de pierre. Ceux qui se trouvent à l’extérieur auraient également eu du mal à entendre ce qui se passait entre les murs du site…

Mais ces propriétés acoustiques ont-elles été délibérément créées par ceux qui ont construit le monument il y a des milliers d’années, ou sont-elles le fruit d’un simple hasard ? Un nouveau mystère vient de s’ajouter à la liste déjà très longue de Stonehenge.

Mots-clés stonehenge