StopCovid, bientôt une application pour tracer les malades ?

Le mardi 7 avril dernier, 597 décès dus au virus Covid-19 ont été recensés auprès des hôpitaux français en l’espace de 24 heures. C’est pour dire que le virus se propage de façon très rapide sur le territoire français qui a vu plus de 10 000 morts depuis le début de l’épidémie.

Face à cette situation, le gouvernement français projetterait d’établir une stratégie numérique pour ralentir la propagation du virus. D’après Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, et Cédric O, secrétaire d’État chargé du numérique, lors d’un entretien avec Le Monde, l’État travaillerait actuellement sur le développement d’une application pour smartphone qui a comme objectif de limiter la diffusion du virus. La méthode utilisée sera l’identification des chaînes de transmission.

Crédits Pixabay

Selon les deux ministres, le projet, dénommé StopCovid, est aujourd’hui dans sa phase exploratoire, mais toutes les possibilités seront prises en compte.

Le principe de fonctionnement

L’application qui sera produite par le projet StopCovid sera du type « contact tracing », c’est-à-dire une application qui fera un suivi du contact. Il sera ainsi possible de pister les personnes malades et celles qui pourraient l’être, à condition que celles-ci aient installé l’appli sur leur smartphone. On pourra alors prévenir ceux qui auront été en contact avec une personne infectée pour qu’ils puissent prendre les mesures adéquates comme le confinement. Cette méthode de suivi du contact est déjà effectuée par le personnel médical afin de retrouver ceux qui ont pu rencontrer une personne testée positive. Seulement, avec l’utilisation d’une application, cette recherche sera plus étendue et plus rapide.

Lors de l’entretien, les deux ministres ont brièvement parlé du mode de fonctionnement de la future application. Selon eux, lorsque deux personnes établissent un contact rapproché entre eux pendant une certaine durée, le smartphone de l’un va enregistrer les données concernant l’autre. Ainsi, dans le cas d’un résultat positif au Covid-19, ceux qui auront eu un contact avec celui qui est contaminé seront automatiquement prévenus.

Selon les informations, pour arriver à ce résultat, l’application sera basée sur la technologie Bluetooth. Celle-ci sera capable de détecter si un autre téléphone utilisant l’application se trouve dans les environs immédiats.

Pourquoi une telle application ?

Selon les scientifiques, la stratégie utilisant les smartphones rendra possible un suivi plus rapide et plus large. Celui réalisé par le corps médical, de son côté, nécessite de répondre à des questionnaires et des enquêtes sur terrain pour pouvoir retracer les interactions entre les personnes. Les chercheurs insistent aussi sur le fait que la transmission du Covid-19 est très rapide et peut arriver avant l’apparition des symptômes. Cela veut dire qu’isoler uniquement les malades présentant des symptômes n’est pas suffisant. Il est aussi important d’isoler les personnes ayant été en contact avec une personne infectée.

Certains experts estiment que le bon moment pour utiliser ce genre d’application serait pendant le déconfinement pour éviter une flambée de l’épidémie. Pour le cas de la France, l’application produite par StopCovid pourrait servir d’outil afin de distinguer qui doit encore s’isoler et qui peut reprendre le cours de sa vie lors du déconfinement. Toutefois, aucun calendrier de déconfinement n’a encore été décidé pour le moment.

Il y a encore beaucoup d’obstacles à franchir avant que le projet StopCovid ne produise une application qui pourra être utilisée en situation réelle. De nombreuses questions se posent également concernant la protection de la vie privée. En tout cas, avec le virus qui se propage de façon aussi rapide, il est bon d’avoir plusieurs options afin d’augmenter les chances de le vaincre.