Stratobus : le premier envol commercial prévu pour 2022

Stratobus entame une nouvelle phase de développement. Par le biais d’un article publié le mercredi 21 novembre, l’entreprise Thales Alenia Space, précurseur du programme, a affirmé que les travaux commenceront en 2019. Le premier envol commercial, quant à lui, est prévu pour 2022.

Cette décision succède au contrôle technique effectué en 2016. Les experts ont testé la faisabilité du projet. Le premier jet s’est révélé très concluant.

Stratobus

En 2009, Guy Boullenger et Yannick Combet ont annoncé officiellement le lancement d’un projet visant à construire un ballon dirigeable capable de survoler la stratosphère. Alors que la construction de deux prototypes miniatures est attendue l’année prochaine, la commercialisation du modèle à taille réelle n’aura lieu que dans le courant de 2022.

Les responsables de Thales Alenia Space ambitionnent de produire une bonne dizaine d’engins chaque année.

Un engin qui va révolutionner le monde de l’aéronautique

Le Stratobus a été conçu pour voler dans les airs pendant toute une année. Les concepteurs ont finement travaillé chaque détail. Depuis la présentation du prototype, la forme de l’engin a nettement évolué. Aujourd’hui, il s’apparente à un drone, à une ogive et à un satellite. A priori, l’apparence du Stratobus ne fera plus l’objet d’une modification. En revanche, certaines configurations seront modifiées au fur et à mesure des essais.

Long de 140 mètres, le Stratobus est un ballon dirigeable autonome.

Son design a été pensé pour supporter une charge maximale de 450 kilos contre un volume de 85 000 mètres cubes. Au total, l’engin pèse 8 300 kilos. Tandis que les satellites planent à une altitude comprise entre 350 km et 800 km, cet équipement aéronautique stationne à une hauteur de 18 km à 20 km.

Plusieurs millions d’euros en jeu

L’on rapporte que le modèle à taille réelle du Stratobus sera conçu et développé dans un ancien hangar situé à Istres. Il s’agit du « Mercure » de Dassault Aviation. Les travaux de réhabilitation sont en cours moyennant un budget total de 12 millions d’euros. Le même local accueille les installations de la société AeroTech Pro.

L’année 2019 marquera à coup sûr une nouvelle ère aussi bien dans le domaine de l’aéronautique que celui de la technologie et de l’aviation civile. Rappelons que cette plateforme hybride a pour mission de surveiller la Terre, que ce soit dans le cadre d’un projet civil ou militaire.

Mots-clés stratobus