Pour Bowser, il n’est pas encore temps de sortir un successeur à la Switch

La Nintendo Switch est sortie le 3 mars 2017. Pour concurrencer cette dernière, qui a toujours le vent en poupe, Sony et Microsoft, les principaux concurrents de la firme nippone ont aussi sorti leurs nouvelles consoles. Du côté des utilisateurs, on attend donc que Nintendo en fasse de même.

Mais c’est confirmé, le successeur de la Nintendo Switch ne verra pas le jour de sitôt. Selon Doug Bowser, le directeur de Nintendo of America, dans les colonnes du Washington Post, Nintendo préfère plutôt mettre de nouvelles technologies au point afin d’exploiter au maximum la Switch, qui se vend toujours particulièrement bien.

Une Nintendo Switch et son contrôleur
Crédits Pixabay

Cela ne veut toutefois pas dire que Nintendo ne sortira pas d’autre console après la Switch. Juste que pour l’instant, la Switch n’a pas encore tout donné. En parallèle, Nintendo veut aussi développer son portefeuille d’activités dans d’autres secteurs, tels que les parcs à thèmes.

Nintendo compte encore exploiter la Switch pour un bon moment

Chez Sony et Microsoft, avec les PlayStation et les Xbox, la stratégie est de créer des consoles classiques, mais très performantes. Face à cela, pour attirer et fidéliser ses clients, Nintendo préfère mettre la technologie et le gameplay en avant, plutôt que de miser sur la puissance. Et cela marche à merveille.

En effet, jusqu’à présent, les ventes de la Switch s’élèvent à au moins 85 millions d’unités. De ce fait, au lieu de passer à une autre console, Bowser a déclaré que Nintendo préfère se concentrer sur la création de nouvelles technologies, qui pourront améliorer l’expérience de jeu que propose la Switch.

Tout en enrichissant avantage le catalogue de jeux de la Switch.

Entre temps, la firme veut développer les parcs à thèmes, entre autres

Pour continuer à faire fructifier ses affaires, les parcs à thème font désormais partie des axes de développement choisis par la firme nipponne. Une stratégie dans laquelle Nintendo a choisi Universal Studios comme partenaire. Voilà pourquoi on en voit ouvrir un peu partout aux quatre coins du globe. Nintendo en a déjà ouvert un à Orlando (Floride), un autre à Hollywood (Californie), ainsi qu’au Japon.

Par ailleurs, la firme s’est lancée dans la création de jeux mobiles, qui lui permettent de se faire connaître auprès des gens que le phénomène Switch n’a pas encore touchés. Selon Bowser, le taux de téléchargements uniques des six jeux mobiles disponibles s’élève à 650 millions.

Ce qui fait que pour le moment, Nintendo ne voit pas encore l’utilité de lancer le successeur tant attendu de la Switch.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.