Suicide Squad : David Ayer s’exprime publiquement pour la dernière fois sur la version projetée au cinéma

Un certain The Suicide Squad récoltant actuellement des lauriers que le réalisateur du premier volet pensait possiblement mériter, David Ayer a de nouveau pris la parole pour réaffirmer que le Suicide Squad projeté au public n’est en rien sa vision.

Il semblerait que The Suicide Squad, depuis peu dans les salles, ait réussi là où le premier Suicide Squad avait échoué.

Une image du Joker dans Suicide Squad
Crédits Warner

Ce qui a entre autres motivé le commentaire suivant de la part d’un critique cinéma officiant pour Screen Daily :

“À plusieurs reprises, alors que le visionnais le nouveau film, je me suis dit que, ‘ouais, David Ayer devrait en fait abandonner l’idée de cette ‘director’s cut.'” Pas très aimable pour le cinéaste nommé, surtout que deux films de qualité valent logiquement plus qu’une œuvre maîtrisée et une autre bridée.

A lire aussi : Suicide Squad : On sait ce que Margot Robbie a fait du rat que Jared Leto lui a donné

David Ayer réaffirme que le Suicide Squad projeté n’est pas son film

C’est au commentaire de Tim Grierson que David Ayer a répondu au travers d’une longue lettre postée sur son compte Twitter. Le réalisateur commence par affirmer ne pas savoir “ce que veut dire abandonner” et qu’il n’est pas ce que l’on pense de lui. David Ayer retrace ensuite les moments difficiles de sa vie, jusqu’à arriver à l’épisode Suicide Squad :

J’ai mis ma vie dans Suicide Squad. J’ai fait quelque chose d’incroyable – Mon montage est [un] voyage complexe et émotionnel avec des ‘méchants’ qui se font ch..r dessus et rejeter (un thème qui résonne dans mon âme). La version du studio n’est pas mon film. Relisez ça.

Et mon montage n’est pas le ‘director’s cut’ de 10 semaines – C’est un montage entièrement mature par Lee Smith se basant sur l’incroyable travail incroyable de John Gilroy. C’est toute la brillante partition de Steven Price, avec pas une seule chanson radio dans tout le film. Il y a des arcs de personnages traditionnels, des performances étonnantes, une solide résolution du troisième acte. Une poignée de personnes l’ont vu. Si quelqu’un dit qu’il l’a vu, ça n’est pas le cas.”

David Ayer dit malgré tout être fier du travail accompli par James Gunn pour la suite, en soutenant par ailleurs Warner Bros. alors qu’on semble tenir là le responsable du Suicide Squad moqué par la critique. Le réalisateur ajoute qu’il ne donnera jamais sa version de l’histoire et qu’il n’abordera plus jamais le sujet de manière publique.

Mots-clés suicide squad