Suivre le Père Noël à la trace avec Santa Tracker

Cette nuit, des millions d’enfants vont tout faire pour garder les yeux ouverts et tenter ainsi d’apercevoir ne serait-ce que l’ombre fugitive du Père Noël. C’est totalement idiot puisqu’il leur suffit de se coller dès à présent sur Santa Tracker pour savoir où le vieux barbu aux bottes fourrées en est de sa tournée. Tenez, à l’heure où j’écris ces quelques lignes, il est en route pour la Région de Cairns. Le bougre a même parcouru plus de 39.000 km, et distribué plus de 44 millions de cadeaux. Si l’on en croit son statut, il est même impatient et motivé. Pas de doute, les nouvelles technologies sont en train de changer notre vie.

Google, on le sait, est à la fois omniprésent et omnipotent. La firme garde un oeil sur tout ce qui se passe sur la toile, certes, mais elle s’intéresse aussi de plus en plus à la vraie vie, et donc au monde réel. C’est précisément ce qui l’a poussé à cartographier une bonne partie des cinq continents.

Santa Tracker Google

Suivre le Père Noël à la trace avec Google, c’est possible évidemment !

Santa Tracker est le fruit d’une étroite collaboration entre Google et le Père Noël. D’ordinaire, ce dernier reste muet et se contente d’assurer ses millions de livraisons. Cette année, les choses sont différentes et il a décidé de rompre le silence et de laisser ses fans le suivre à la trace. Les petits et les grands n’auront donc qu’à se rendre à l’adresse http://www.google.com/santatracker pour tout savoir de son périple. S’ils le souhaitent, ils pourront afficher sa position sur un plan, mais également le suivre en vue subjective grâce à Earth. L’interface est plutôt chouette, et facile à prendre en main, avec plein de couleurs sympas.

Je profite de cet article pour vous souhaiter de passer une bonne fête. J’avais prévu d’écrire un article pour vous faire plein de bisous, pour vous remercier de votre fidélité, toussa toussa, mais je pense que vous allez en avoir suffisamment dans votre agrégateur alors je vais vous laisser tranquille. Ces prochains jours risquent d’être assez calmes, c’est certain, mais je ne prends pas de vacances et vous pouvez donc vous attendre à quelques billets.

Via

Mots-clés web