Super Nintendo World ferme (temporairement) ses portes

Nintendo a appris de l’échec de la Wii U et son empire ne cesse de s’étendre depuis la sortie de la Switch. Il faut dire que la firme nippone contrôle bien son business, avec des licences exclusives fructueuses et une image très familiale. Sans oublier des expériences uniques, quitte à recycler le catalogue de la Wii U pour sa Switch, toujours avec succès. Et dans l’objectif de s’étendre, Nintendo veut toucher d’autres domaines dont le cinéma. Un long-métrage d’animation est prévu, par les créateurs de Moi, moche et méchant. Un parc d’attractions a également ouvert ses portes, appelé Super Nintendo World, tout simplement.

Un parc qui a ouvert ses portes récemment, en plein contexte de pandémie.

Mario en figurine

Image par Ernesto Rodriguez de Pixabay

Et malheureusement, Super Nintendo World doit fermer temporairement ses portes pour ces mêmes raisons, rapporte Nintendo Life.

Un mois après son ouverture, Super Nintendo World ferme ses portes

Malgré le contexte de pandémie, Universal Studios Japan et Nintendo auront tout de même ouvert Super Nintendo World. Une décision qui étonne peu, le Japon organisant les Jeux Olympiques de Tokyo à venir. Sauf que l’état d’urgence a été proclamé par la préfecture d’Osaka suite à un rebond épidémique. Il n’en fallait pas moins pour que le parc d’attractions décide de fermer ses portes.

Universal Studios Japan a expliqué dans un communiqué que Super Nintendo World ne va plus accueillir de visiteurs à partir du 25 avril 2021. Les portes resteront fermées tant que la préfecture d’Osaka ne lèvera pas cet état d’urgence. L’entreprise termine en « s’excusant sincèrement auprès de nos clients qui avaient hâte de venir ». Universal Studios Japan invite les visiteurs qui ont déjà un ticket à venir chercher des renseignements sur son site officiel.

Super Nintendo World ferme ses portes pour la seconde fois, après une première période entre février et juin dernier. Sans oublier que le parc d’attractions ne peut accueillir que 5000 personnes en même temps, ce qui est très peu en comparaison avec sa capacité maximum.

Cette fermeture est plutôt logique après un rebond épidémique constaté au Japon. Les autorités veulent ralentir la progression du coronavirus sur le territoire, et fermer les lieux fréquentés est une étape nécessaire.