Superman : Henry Cavill se verrait bien de nouveau endosser la cape

Bien que le personnage de Superman ne fasse actuellement pas l’objet d’un nouveau long-métrage, Henry Cavill, qui a dernièrement campé le super-héros de Metropolis, vient de déclarer être prêt à renfiler ses collants pour de nouvelles aventures.

Avec trois films au compteur dans lesquels il a à chaque fois incarné Superman, on pourrait ou bien estimer que Henry Cavill a imprimé une image qu’il serait dangereux de défaire, ou bien qu’il a fait son temps. Le principal intéressé considère quant à lui qu’il n’a pas encore tout donné dans son costume.

Man of Steel : la bande annonce française du prochain Superman

Dans un entretien-fleuve accordé à Men’s Health, l’acteur a ainsi donné le rappel suivant : “La cape est toujours dans l’armoire. Elle est à moi.” Pourtant, aucun nouveau long-métrage ne se profile à l’horizon avec Superman dans le rôle-titre.

Il est “important” pour Henry Cavill de continuer à incarner Superman

Plus loin, Henry Cavill explique rester concerné par l’avenir de Superman au cinéma et qu’il tient à y jouer un rôle, dans tous les sens du terme :

“Je ne vais pas rester assis tranquillement à regarder les choses se passer. Je n’ai pas abandonné le rôle. J’ai encore beaucoup à donner à Superman. Beaucoup d’histoires à raconter. Une véritable profondeur à l’honnêteté du personnage dans laquelle je veux entrer. Je veux refléter les comics. C’est important pour moi. Il reste beaucoup de façons de rendre justice à Superman. Nous verrons bien.”

L’acteur revient au passage sur ses différentes incarnations du Kryptonien. Il voit ainsi Man of Steel comme un “point de départ génial” et qu’il ne souhaiterait rien y changer s’il avait la possibilité de réécrire le passé. Concernant Batman v. Superman : L’Aube de la justice, il reconnaît que la noirceur du long-métrage seyait mieux à Batman. Quant à Justice League, il déclare que “ça n’a pas marché”.

L’année dernière lors d’un passage à Paris, Dean Cain, le Superman du début des années 1990, avait lui aussi estimé que les films de Zack Snyder étaient trop sombres pour un personnage lumineux tel que Superman. Et, au micro de Première, d’avoir résumé la situation : “De toute façon, quoi qu’il en soit, une fois qu’on a été Superman, on reste Superman pour toujours !”