Web

Supyo, le nouveau projet des créateurs de Napster

Voilà une information intéressante. D’après TechCrunch, Shawn Fanning et Sean Parket, les deux fondateurs de Napster, seraient actuellement en train de travailler sur un nouveau projet. Oui, un projet qui se présenterait comme un Chatroulette, mais sans pénis. Baptisé Supyo, ce dernier permettrait ainsi à tous les internautes du monde entier de dialoguer et de discuter ensemble sans pour autant montrer leurs parties intimes à leurs interlocuteurs. Pas de doute, on a très très hâte de savoir ce que ça pourrait donner…

Ah, Napster… Les maisons de disque ne seraient sans doute pas d’accord avec moi mais ce logiciel de Peer2Peer a tout simplement révolutionné le web et changé notre manière de “consommer” la musique. Avant Napster, il était bien entendu déjà possible de télécharger des MP3, c’est un fait, mais cette solution a tout simplement démocratisé la chose et ouvert une toute nouvelle voie en apportant la musique gratuite et illimitée à chaque personne dotée d’une connexion internet, spécialiste ou pas.

Ce qu’il faut savoir, sur Napster, c’est que ce service a été initialement inventé par deux étudiants : Shawn Fanning et Sean Parker. Une sacrée épopée qui s’est terminée en 2001 après deux années de procédure judiciaire. Depuis, la plateforme a été rachetée par Roxio et se présente désormais sous la forme d’un service d’écoute musical légal et payant. Le catalogue du service compte quelque chose comme 12 millions de chansons mais la formule gratuite est plutôt limitée puisque chaque titre ne peut être écouté que trois fois. Ensuite, pas le choix, il faut opter pour un abonnement. Exactement comme Spotify, en effet…

Jusqu’à présent, on n’avait plus vraiment entendu parler de Shawn Fanning et de Sean Parker. Shawn a fondé une société spécialisée dans la vente de musique en ligne tandis que Sean a pas mal bossé sur Facebook mais les deux compères n’ont jamais plus travaillé ensemble depuis. Si l’on en croit ces nouvelles rumeurs, ça pourrait prochainement changer puisque nos deux amis seraient actuellement en train de développer un tout nouveau projet inspiré de Chatroulette. Et selon toute évidence, il ne devrait pas être question de musique…

Supyo, ou Yo puisqu’on le connaît aussi sous ce nom là, s’imposerait ainsi comme un service de discussion par webcam interposée et reprendrait ainsi les principaux ingrédients de Chatroulette. Oui, mais avec quelques différences notables. Son algorithme pourrait ainsi accorder une place très importante à la géolocalisation. On discuterait ainsi avec des gens proches de chez nous et ça éviterait bien entendu que le gars en face ne se retrouve avec son caleçon sur les chevilles. Montrer son pénis à des gens qui habitent à des milliers de kilomètres de chez nous, c’est une autre, mais en faire de même avec Mme Michu, notre brave boulangère, c’est déjà pas la même chose…

Bref, wait & see comme on dit…

Mots-clés supyoweb