Sur consoles, Yo-Kai Watch ne sera bientôt plus une franchise exclusive à Nintendo

Avec Yo-Kai Watch 4, la série de Level-5 va apprendre à faire le grand écart en allant ainsi sortir sur PS4 après une sortie sur Switch déjà effective au Japon. C’est la première fois que, sur consoles, la franchise s’en ira voir ailleurs que chez Nintendo.

On pouvait penser que l’idylle serait éternelle. Certes, à fur et à mesure des sorties, Yo-Kai Watch était devenu une valeur de moins en moins sûre sur 3DS, toutes proportions gardées évidemment. Mais l’arrivée de la Switch semblait garantir à la franchise de Level-5 un boost de sa relation avec Nintendo.

crédit YouTube

Le dossier Phoenix Wright pouvait avoir fait jurisprudence, Level-5 vient de dévoiler que son Yo-Kai Watch 4 d’ores et déjà disponible sur Switch au Japon s’en ira voir du côté de chez Sony, et plus précisément de la PS4. La vidéo de l’annonce, repérée par NintendoSoup, semble projeter des images de cette version, forcément plus belle que ce à quoi on avait droit sur 3DS mais pas beaucoup plus que la mouture Switch.

Yo-Kai Watch 4 avait été annoncé en Occident il y a plusieurs mois

À l’occasion de l’Anime Expo 2019 qui s’était tenue il y a de cela quelques mois, Level-5 avait confirmé que Yo-Kai Watch 4 allait être localisé pour l’Occident. On imagine que les possesseurs de PS4 et de Switch seront servis en même temps aux États-Unis et en Europe, et que le Japon recevra la version PS4 à la même date.

On rappellera que Yo-Kai Watch premier du nom était sorti sur les 3DS japonais en juillet 2013. Pour le deuxième épisode, il était indispensable de se procurer trois versions du jeu afin d’espérer obtenir une collection complète de Yo-Kai. Le troisième volet ne demande pour sa part qu’un achat unique dans ce but, mais seulement en terres occidentales.

L’annonce de Yo-Kai Watch 4 sur PS4 laisse présager un portage PC ainsi que des versions remastérisées des volets précédents. Oui, Level-5 semble bien avoir trouvé un moyen de recycler ses vieilles recettes, ce qui devrait lui laisser le temps d’en imaginer d’autres potentiellement toutes aussi glorieuses et de leur faire connaître le même traitement en temps voulu.