Sur Facebook, les pages peuvent apparemment humilier les femmes en toute impunité

Lorsqu’on fait une bêtise, on évite généralement d’en poster la vidéo sur les réseaux sociaux parce que les conséquences sont souvent fâcheuses. Pourtant, c’est une mode sur certaines pages Facebook. Ça a été notamment le cas pour cet homme qui a pris une vidéo de lui en train de harceler une femme dans la rue alors qu’il a déjà une petite amie.

Si l’homme aurait très bien pu garder pour lui-même un tel acte, il a au contraire publié la vidéo incriminante et l’a posté sur une page Facebook dénommé « The Maga Walk of Shame. »

La petite amie de l’espagnol, GioHaid, a exprimé sa déception face à ce comportement qu’elle considère « honteux. » Malheureusement, ce n’est pas la seule vidéo de harcèlement de rue publiée sur cette page Facebook et cela suscite de plus en plus la colère des internautes, surtout chez les femmes.

Il reste cependant curieux que personne n’ait signalé cette page pour qu’elle puisse être fermée.

À propos de la page « Walk of Shame »

La page Facebook « Walk of Shame » est rapidement devenue très populaire auprès des internautes britanniques. La majorité des followers de la page sont surtout de jeunes fêtards des stations balnéaires de Magaluf.

La page, qui a un nombre assez impressionnant de « j’aime, » publie surtout des photos et vidéos des jeunes gens à moitié nus rentrant chez eux après une soirée bien arrosée.

Ces photos et vidéos sont la plupart postées par des hommes qui prennent un malin plaisir à humilier les femmes. Dans la majorité des cas, les femmes filmées essaient désespérément de cacher leur visage pendant qu’elles sont filmées, mais n’y arrivent pas toujours.

La dernière polémique de la page

Le dernier évènement qui a scandalisé les abonnés de la page concerne l’histoire de GioHaid qui a découvert que son petit ami a posté une photo d’une femme inconnue rentrant chez elle après une soirée.

Son copain semble être fier de son œuvre puisqu’il a tagué GioHaid dans le post.

Magaluf est une célèbre station balnéaire espagnole située à Majorque. La station est particulièrement réputée pour sa vie nocturne et attire majoritairement les jeunes britanniques. Récemment, à cause des déboires de ces jeunes, la police locale a mis des pancartes qui avertissent que le fait de boire, de se déshabiller ou de se battre en public est passible d’une amende de 500 $.

Mots-clés facebookweb