Sur Instagram, des internautes ont harcelé une petite fille de 10 ans

Sur les réseaux sociaux, les gens peuvent être très cruels et Mia-Lili Bennett l’a appris à ses dépens. Cette petite fille de 10 ans a fait l’objet de cyber harcèlement sur Instagram après qu’une photo d’elle ait circulé sur le réseau social. Un utilisateur du nom de « puglife12456 » a utilisé une photo de Mia-Lili ainsi que son identité pour lancer un sondage avec la question « Ugly or Not ? » en français « Moche ou pas ? »

57% des personnes ayant vu la publication ont répondu par l’affirmative.

En voyant les réactions suscitées par sa photo et les moqueries dont elle a fait l’objet, Mia-Lili Bennett a confié à ses parents, Corrinia et John Bennett, qu’elle voulait « en finir. »

La mère de la fillette n’a pas perdu de temps pour signaler la photo à Instagram et contacter la police de Norwich, au Royaume-Uni.

Une publication qui circulait depuis longtemps

La mère de Mia-Lili a pris connaissance de l’existence de cette publication grâce à un ami de la famille qui lui a montré le sondage. Corrinia a pris les devants en alertant Instagram qui a immédiatement supprimé la publication. Elle a ensuite été contrainte de montrer la publication à Mia-Lili pour savoir si elle en avait déjà entendu parler.

Il s’est avéré que la fillette de 10 ans n’en savait rien et a immédiatement fondu en larme. « Je devais en parler à ma fille. Je ne voulais pas qu’elle le voie, mais il fallait que j’aie la certitude que ça ne venait pas d’elle. » a expliqué Corrinia.

Placée sous surveillance

Comme le raconte Corrinia, Mia-Lili a été extrêmement blessée par le harcèlement dont elle a fait l’objet sur la toile. « Elle a vu la publication et a commencé à pleurer. Elle a tellement pleuré qu’elle a fini par s’évanouir. Depuis qu’elle a découvert l’existence de ce post, elle n’arrête pas de verser des larmes. »

Les parents de Mia-Lili  ont dû la placer sous haute surveillance, craignant qu’elle ne fasse une tentative de suicide. « Son père et moi nous assurons qu’elle soit toujours avec quelqu’un 24h/24 parce qu’elle a parlé de mettre fin à sa vie. »

La police de Norwich poursuit actuellement son enquête pour savoir qui se cache derrière le compte Instagram qui a publié la photo de Mia-Lili.

Mots-clés instagram