Sur la Lune, les tunnels de lave sont assez grands pour accueillir des villes entières

Sur Terre, il existe de nombreux tunnels de lave. Ce sont les produits d’une éruption volcanique qui se forment à la suite du refroidissement et du durcissement de la lave au contact de l’air. La lave continue ensuite de couler sous la surface pour créer des tunnels.

Ces formations existent également sur Mars et sur la Lune. Toutefois, à la différence des tunnels de lave que l’on trouve sur Terre, ils sont très grands. D’après le site Space.com, les plafonds des tunnels de lave sur Mars sont plus hauts que l’Empire State Building. La Lune, quant à elle, abriterait des tunnels qui pourraient contenir le Burj Khalifa, de Dubaï.

Crédits Pixabay

La taille impressionnante de ces tunnels de lave a donné des idées aux scientifiques. Dans une étude publiée le 20 juillet 2020 dans la revue Earth-Science Reviews, des chercheurs des universités de Bologne et de Padoue ont indiqué que ces formations pourraient servir d’abris pour les astronautes des futures missions spatiales.

Les scientifiques envisagent la construction de bases planétaires dans les tunnels de lave

Sur Terre, les tunnels de lave les plus larges mesurent 40 mètres. Néanmoins, sur la Planète Rouge, leur taille serait 80 fois plus large que sur notre planète, avec un diamètre variant entre 40 et 400 mètres.

La taille des tunnels de lave sur la Lune serait encore plus impressionnante et peut atteindre 500 à 900 mètres de diamètre. D’après les chercheurs, ces formations seraient idéales pour la construction de bases planétaires.

Des abris qui protégeront les astronautes des radiations

Les scientifiques pensent qu’il serait judicieux de tirer profit de ces tunnels de lave pour les futures missions spatiales. Selon eux, ils pourraient servir d’abris pour les astronautes. En effet, leur étude a révélé que les tunnels de lave offrent des conditions favorables à l’installation d’une forme de vie.

« La Lune est une cible extraordinaire pour l’exploration souterraine et la colonisation potentielle des vastes environnements protégés et stables des tunnels de lave. Le plus important est que, malgré la dimension impressionnante de ces tunnels lunaires, ils restent bien dans le seuil de stabilité en raison d’une attraction gravitationnelle plus faible. Les tunnels de lave pourraient fournir des boucliers stables contre le rayonnement cosmique et solaire et contre les impacts des micrométéorites qui se produisent à la surface des corps planétaires », a expliqué Matteo Massironi, professeur de géologie structurale et planétaire au Département de géosciences de l’Université de Padoue.

Il faudra des études plus poussées avant de pouvoir envisager la création de bases planétaires dans ces tunnels.

Mots-clés lune